Avec plus de 40 % des dépenses familiales consacrées au logement, à la voiture et aux assurances, l’équilibre du budget familial est un art délicat. Tour d’horizon des marges de manœuvre.


Clovis, roi des francs – Exercices – Moyen âge – Ce2 – Cm1 – Cycle3

Clovis, roi des francs

Histoire – Moyen âge ce2 cm1 cycle3 Exercice -document et questionnaire -Clovis, roi des francs

Plus efficaces que les armes romaines dans le combat au corps à corps, les armes des guerriers francs leur ont permis de vaincre les romains.

1/ Décris ces armes

Première dynastie régnant sur la France, les Mérovingiens tirent leur nom d’un ancêtre à moitié légendaire, Mérovée, qui aurait régné au milieu du Vème siècle sur les Francs saliens. Ceux-ci, installés dans le nord de la Gaule forment le groupe le plus important parmi les Francs, peuple germanique à la langue proche de l’actuel néerlandais.

Lorsque Clovis succède à son père Childéric, en 481, il ne règne que sur un territoire réduit au nord de la Gaule, dont la capitale est Tournai, et ne dirige que les Francs saliens. C’est par le fer et le sang qu’il va unifier la Gaule et les Francs.

En 486, il bat le général romain Syagrius, qui contrôlait le Nord de la Gaule, et prend Soissons. Puis il affronte et bat les autres peuples germaniques présents sur le sol gaulois : les Alamans à l’est, vaincus à Tolbiac, les Wisigoths en Aquitaine, écrasés en 507 à Vouillé.

Parallèlement, il fait assassiner systématiquement les autres rois francs, ainsi que leurs parents, pour devenir le seul roi des Francs.

Le Vase de Soissons

En 486, l’armée franque de Clovis écrase celle de Syagrius et pille la région conquise : c’est dans ce contexte que ce déroule le fameux épisode du Vase de Soissons.

« Ainsi as-tu fait à Soissons avec le vase ! »

Le vase provient en fait du diocèse de Reims : il s’agit d’un vase liturgique en argent qui est intégré au butin des Francs lors de la guerre opposant Clovis à Syagrius à la fin du Vème siècle. Saint Rémi, l’évêque de Reims, envoie un messager à Clovis afin qu’il restitue cet objet mais la règle de partage des prises de guerre était stricte : chaque part, y compris celle du roi, était tirée au sort. Afin de respecter les bonnes relations qu’il entretenait avec l’église et étant donné que le tirage au sort à

Soissons (d’où le nom « vase de Soissons »)

n’attribuera pas le vase à Clovis, ce dernier le réclamera en prétextant un passe-droit. Un soldat s’y oppose, frappe le vase avec une hache en disant : « Tu n’auras rien que ce que le sort t’attribuera vraiment ».

Clovis s’incline, mais parviendra tout de même à échanger d’autres objets contre le vase cabossé qu’il restituera aussitôt à l’évêque : il n’a donc pas été cassé comme l’indiquent certains manuels d’histoire. Lors d’une revue de son armée à Soissons bien plus tard, Clovis, qui avait la rancune tenace, remarque que les armes de celui qui avait frappé le vase étaient mal entretenues : il les jette à terre et tandis qu’il se penche pour les ramasser, Clovis lui fracasse le crâne en disant : « Ainsi as-tu fait à Soissons avec le vase ! ». Il profite ainsi du droit de vie et de mort que le roi avait sur ses sujets. Grâce à ce geste, il n’en sera que mieux respecté : les rois imposent leur autorité par la terreur !

D’après Grégoire de tour

 

2/ Qui est l’auteur de ce récit ?

…………………………………………………………………………………………….

3/ Quand se passe l’événement raconté ?où a-t-il lieu ?

…………………………………………………………………………………………….

4/ Que veut Clovis ?

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

5/ Que fait-il et pourquoi ?

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

C’est cependant par sa conversion au christianisme que Clovis parvient à donner une nouvelle dimension à son pouvoir.

Le baptême de Clovis (les grandes chroniques de France, XIV-XVe siècles), enluminure

En 496 ou 498, il est baptisé à Reims par l’évêque Rémi, en compagnie de centaines de chefs francs. Premier roi barbare catholique, il bénéficie désormais du soutien de l’église et des habitants du royaume, déjà en grande partie convertis. Sa femme, Clotilde, fille du roi des Burgondes et fervente catholique a été l’un des artisans de cette conversion, qui apporte une légitimité de droit divin à la dynastie royale.

6/ Recherche dans le dictionnaire la définition du mot enluminure.

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

7/ De quand date cette enluminure ?

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

8/ Est-ce un document d’époque ou une reconstitution ?

…………………………………………………………………………………………….

9/ Clovis est entouré par des évêques et des laïcs. Où sont-ils et à quoi les reconnait-on ?

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………….

Après Tournai et Soissons, Clovis choisit finalement comme capitale Paris, en 508.

Clovis meurt à Paris le 27 novembre 511, âgé de 45 ans. À la mort de Clovis, ses descendants, les mérovingiens s’affrontèrent dans des guerres incessantes. Les mérovingiens s’appauvrirent en distribuant leurs terres et perdirent tout pouvoir au profit du maire du palais. Au VIIe siècle, les mérovingiens n’avaient plus aucune autorité et ne faisaient rien : on les appelait les rois fainéants.

L’un des maire, Charles Martel devra faire face à la menace d’une invasion arabe, qu’il repoussera à Poitiers en octobre 732.

Bien qu’il n’obtint  jamais le titre de roi, Charles Martel eut malgré tout plus de pouvoirs que les souverains francs de l’époque.

La dynastie mérovingienne était déjà à ce moment en pleine décadence.

Son pouvoir marque les prémices de la lignée carolingienne, confirmée par le sacre de l’un de ses fils, Pépin le Bref le 28 juillet 754.

Télécharger les documents

Histoire – Moyen âge ce2 cm1 cycle3 Exercice -document et questionnaire  Clovis, roi des francs rtf

Histoire – Moyen âge ce2  cm1 cycle3 Exercice -document et questionnaire Clovis, roi des francs pdf


Par Pass-Education

Les articles suivants pourraient vous intéresser

Partager cet article



Apprendre à bien mémoriser à l’école

Apprendre à bien mémoriser à l’école

Mises au point par un enseignant, des techniques efficaces de mémorisation au service de tous les apprentissages.

Lire la suite >>

» Page précédente