Grandes découvertes – Cm1 – Histoire – Temps modernes – Document enseignant

Grandes découvertes – Cm1 – Histoire – Temps modernes – Document enseignant

Les grandes découvertes 

Les causes

Religieuses

 

–          Exigences religieuses qui s’inscrivent dans la logique de la Reconquista (reconquête de l’Espagne par les souverains catholiques) : évangélisation massive, il faut convertir le plus de peuples possible.

 

–          Musulmans = l’infidèle. Il faut libérer la terre sainte de Jérusalem (en 1099, le pape promet le paradis à ceux qui défendront les terres saintes). Pour cela, il cherche des alliés. La « légende du prêtre Jean » représente cet espoir. Elle a été alimentée par une lettre apocryphe rédigée par un ecclésiastique. On raconte que le prêtre Jean a sous son pouvoir 72 rois, un palais en pierres précieuses, un pays d’abondance…Ce qui donnait grande envie aux Européens qui vivaient les famines. Où se trouve ce royaume ? Quelque part en Asie, dans les Indes, ou en Ethiopie. Comment le rejoindre ? En contournant les côtes africaines pour échapper aux musulmans, sans passer par la mer rouge.

 

Économiques

–          Pressions économiques : volonté de se procurer à moindre coût l’or et les épices, les soieries, les parfums. L’argent se fait rare en Europe à cause des dévaluations successives. On a fini par ne plus frapper d’or au Haut Moyen Âge pour utiliser l’argent, le cuivre, le plomb. Or le cours, le poids et les carats font la valeur d’une monnaie.

–          L’or passe par l’Afrique et passe donc par le monde arabe Þ famine monétaire Þ il faut trouver un moyen de se passer de ces intermédiaires qui font monter les prix.

 

Les conditions

Les bateaux du Moyen Age n’auraient pas permis les grandes découvertes sauf les drakkars des Vikings (norvégiens), voir Eric Le Rouge. Ils se sont battus avec les indiens mais ces découvertes n’ont pas eu de suite. Les bateaux de l’époque sont très lourds et servent au cabotage : on s’arrête tous les soirs dans un port.

Galères : voiles antiques, rameurs professionnels

Nefs : bateau énorme mais qui n’est pas poussif, mât de misaine, mât de Martenon

A cette époque, c’est la flotte chinoise qui est la plus puissante. L’Afrique est prospère grâce à ses rapports avec l’Asie (= Chine et Indes) et l’Europe est finalement arriérée en comparaison.

 

  • Les flamands (hollandais) et les anglais élaborent la caravelle, navire maniable et rapide qui va se répandre d’ouest en est aux 12ième, 13ième et 14ième siècles.

 

  • Progrès techniques en matière d’orientation :

 

–          accumulation de connaissances géographiques cartographiées dans les portulans (cartes où sont répertoriés les ports, les vents et les courants, quand on ne cherchait pas à les cacher aux Espagnols)

 

–          Boussole : au lieu de l’entourer de paille et la poser dans l’eau comme les chinois, on va la mettre sur pivot.

 

–          Gouvernail d’étambot : le gouvernail inventé par les chinois posait problème car il était posé sur un axe horizontal, on le mit sur un axe vertical.

 

–          Astrolabe : il permet de déterminer les latitudes en fonction de l’étoile polaire. La longitude était difficile à trouver car on n’arrivait pas à fixer la circonférence terrestre (alors qu’elle est de 40 000 km, on l’estimait à 35 000 km à l’équateur).

Les faits

Les grandes découvertes sont surtout le fait des Portugais qui atteignent l’Asie en contournant l’Afrique (1498, Vasco de Gama atteint les Indes), et des Espagnols (1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique et, de 1519 à 1521, Magellan accomplit le premier tour du monde). Les Français, tard venus dans l’exploration du nouveau monde et de sa conquête, vont néanmoins y participer grâce à Jacques Cartier et implanter au Canada des établissements durables.

Les conséquences

Les grandes découvertes ont des répercussions importantes sur l’Europe.

 

–          L’espace géographique s’est élargi de façon considérable provoquant une redistribution des forces économiques et politiques avec le glissement des centres vitaux du commerce et de l’argent de la Méditerranée vers l’Atlantique. Grâce au Cap de bonne espérance, une voie est ouverte pour aller aux Indes sans passer par le pouvoir ottoman. L’Italie ne va donc plus profiter du passage des Européens vers le sud. Grâce à ses disponibilités monétaires, les puissances ibériques vont se construire. Mais l’Espagne n’investira pas pour moderniser le pays puisqu’elle peut tout s’acheter. Quand l’argent sera épuisé, elle entrera en crise car elle n’aura pas les moyens de produire elle-même.

 

–          La formation d’empires coloniaux a des conséquences catastrophiques pour les populations indiennes. La traite des noirs qui commence au VIème siècle est une conséquence directe de ces massacres.

 

–          Idée de pluralité des civilisations : vision méditerranéenne devient océanique : il n’y a pas une civilisation, une vérité mais des vérités : naissance de la tolérance.

 

–          Echange entre les civilisations : patates douces, haricots, courges, tabac…autant de produits qui aideront les Européens à lutter contre la famine.

 



Grandes découvertes – Cm1 – Histoire – Temps modernes – Document enseignant   rtf

Grandes découvertes – Cm1 – Histoire – Temps modernes – Document enseignant   pdf

Tables des matières Les grandes découvertes - Temps modernes - Histoire : CM1 - Cycle 3