Pression atmosphérique – Seconde – Cours

Cours de 2nde sur la pression

Quand on monte en altitude, on constate l’accroissement de notre fréquence respiratoire. C’est la conséquence de la diminution de la pression atmosphérique.

Un gaz à l’échelle microscopique

Un gaz occupe la totalité de l’espace disponible ; on dit qu’il est expansif. Cette propriété est le résultat du mouvement incessant des molécules qui le constituent, c’est l’agitation moléculaire.

La distance moyenne entre deux molécules est nettement supérieure à la dimension d’une molécule. L’espace vide entre les molécules peut facilement être réduit, c’est pour cette raison qu’un gaz est compressible.

Quand on exerce une force sur un gaz, on réduit les distances entre les molécules.

La pression d’un gaz

Si une surface S est en contact avec un gaz, elle subit en continue les collisions de ses molécules. Le résultat de ce bombardement moléculaire est une force dirigée perpendiculairement à la surface, appelée force pressante.

La pression   La pression du gaz, est la valeur de la force pressante exercée par unité de surface.

L’unité de la pression   Le pascal est l’unité internationale de pression mais il existe d’autres unités usuelles, comme le ba r par exemple : 1 bar = 105 Pa ou 1 Pa = 10-5 bar.

nfluence de l’altitude sur la pression atmosphérique

La pression atmosphérique est la pression existant dans l’air constituant l’atmosphère : elle est mesurée à l’aire d’un baromètre.

La valeur de la pressions atmosphérique, dite normale, à l’altitude zéro est : 1.013 x 105 Pa.

Sa valeur diminue avec l’altitude.

 



Pression atmosphérique – Seconde – Cours   rtf

Pression atmosphérique – Seconde – Cours   pdf

Tables des matières La pression - Pression atmosphérique - La pratique du sport - Physique - Chimie : Seconde - 2nde