Les grandes découvertes – Exercices – Les temps modernes – Cm1 – Cycle 3

Les grandes découvertes

Histoire – Les temps modernes cm1 cycle3 – Exercice –  Document et questions sur les grandes découvertes

Les grandes découvertes

Les raisons de ces explorations

Au XVe siècle, poussés par l’esprit d’aventure, la curiosité, le désir de s’enrichir et de convertir au christianisme les peuples du monde entier, des navigateurs européens se lancèrent dans de grandes explorations maritimes.

Ils profitaient des progrès de la navigation de la fin du moyen âge et de la mise au point de navires rapides capables d’affronter les océans.

« 24 septembre – Un albatros vint au navire et ils virent beaucoup de pétrels. Mais plus les indices de terre se révélaient vains, plus la peur des marins grandissait ainsi que les occasions de murmurer.

10 octobre – Les hommes n’en pouvaient plus et se plaignaient de la longueur du voyage. L’Amiral les réconforta de son mieux en leur rappelant les profits qui les attendaient, et il ajouta qu’il était vain de se plaindre car il entendait poursuivre jusqu’à ce qu’il ait trouvé les Indes.

Jeudi 11 octobre – Grosse mer. Un roseau vert près de la caravelle. L’équipage de la Niña vit un petit bâton couvert d’épines à fleurs ; tous les esprits en furent réjouis […].

La Pinta, le meilleur voilier des trois, était en tête. Il fit signe qu’il avait découvert la terre. Ce fut un marin nommé Rodrigo de Triana qui vit cette terre le premier.

24 octobre – Je suis parti pour une île que les Indiens appellent Colba [Cuba]. Si j’en crois les Indiens, […], ce doit être Cipango (le Japon). Ils disent qu’elle est bien pourvue de perles, d’or et d’épices. »

16 décembre. Les habitants d’Hispaniola [Haïti] ne possèdent pas d’armes et vont tous nus (…). Ils sont aptes pour qu’on les fasse travailler. On pourra en faire des chrétiens. »

Extraits du Journal de Christophe Colomb

1/ Explique quelles sont les raisons de ces grandes explorations.

« 24 septembre – Un albatros vint au navire et ils virent beaucoup de pétrels. Mais plus les indices de terre se révélaient vains, plus la peur des marins grandissait ainsi que les occasions de murmurer.

10 octobre – Les hommes n’en pouvaient plus et se plaignaient de la longueur du voyage. L’Amiral les réconforta de son mieux en leur rappelant les profits qui les attendaient, et il ajouta qu’il était vain de se plaindre car il entendait poursuivre jusqu’à ce qu’il ait trouvé les Indes.

Jeudi 11 octobre – Grosse mer. Un roseau vert près de la caravelle. L’équipage de la Niña vit un petit bâton couvert d’épines à fleurs ; tous les esprits en furent réjouis […].

La Pinta, le meilleur voilier des trois, était en tête. Il fit signe qu’il avait découvert la terre. Ce fut un marin nommé Rodrigo de Triana qui vit cette terre le premier.

24 octobre – Je suis parti pour une île que les Indiens appellent Colba [Cuba]. Si j’en crois les Indiens, […], ce doit être Cipango (le Japon). Ils disent qu’elle est bien pourvue de perles, d’or et d’épices. »

 16 décembre. Les habitants d’Hispaniola [Haïti] ne possèdent pas d’armes et vont tous nus (…). Ils sont aptes pour qu’on les fasse travailler. On pourra en faire des chrétiens. »

Extraits du Journal de Christophe Colomb

1/ Explique quelles sont les raisons de ces grandes explorations.

2/ Quel est le  type de ce document ? Quel est son utilité ?

3/ Que signifie pour un marin la présence d’oiseaux (albatros, pétrels …).

4/ Quel était l’objet de ce voyage ? Quelle île d’Amérique centrale prend-il pour le Japon ?

5/ Combien y avait-il de navire lors de cette expédition ? Relève dans le texte, l’expression qui le confirme.

6/ Qui était le chef de cette expédition ?

Après Christophe Colomb, un autre voyageur, Amerigo Vespucci, comprit qu’il s’agissait d’un continent dont les européens ignoraient l’existence et auquel on donna son nom : l’Amérique.

Les autres explorateurs

Le portugais Bartolomeu Diaz atteignit l’extrême sud du continent africain en 1487.

Le portugais Vasco de Gama parvint à franchir le cap de bonne- espérance et fut en 1498 le premier européen à arriver en Inde.

Le tour du monde

« Le biscuit que nous mangions n’était plus du pain, mais une poussière mêlée de vers et qui, de plus, était d’une puanteur insupportable, étant imprégnée d’urine de souris. Nous avons même été obligés, pour ne pas mourir de faim, de manger des morceaux de cuir que l’on faisait tremper pendant quatre ou cinq jours dans la mer pour les rendre tendres. »

D’après Pigafetta, XVIe siècle.

7/ Comment qualifierais-tu ce voyage ?

8/ De quel voyage s’agit-il et qui l’entreprit ?

En 1519, Magellan décida de prouver que la Terre est ronde en réalisant le tour du monde : Partit du Portugal, il fit route vers l’Ouest, contourna l’Amérique par le sud et atteignit les Philippines. Il mourut en chemin mais son équipage poursuivit le voyage et revint en Europe. Ils prouvèrent que la Terre est bien ronde.

« (Cartier doit) voyager, découvrir et conquérir, ainsi que trouver, par le nord, le passage au Cathay ; (il doit aller) du royaume vers Terre-Neuve pour découvrir certaines îles et pays où l’on dit qu’il doit se trouver grande quantité d’or et d’autres riches choses. »

Lettre de François Ier.

9/ Attribue à chaque voyage le nom de son explorateur.

Le tour du monde : …………………………………………………………………………………………

Découverte du Canada : ………………………………………………………………………………….

Découverte de l’Amérique : …………………………………………………………………………….

Premier européen à arriver en Inde :………………………………………………………………..

Découverte du Sud de l’Afrique :……………………………………………………………………..

Télécharger les documents

Histoire – Les temps modernes cm1 cycle3 – Exercice –  Document et questions sur les grandes découvertes  rtf

Histoire – Les temps modernes cm1 cycle3 – Exercice –  Document et questions sur les grandes découvertes  pdf


Par Pass-Education

Les articles suivants pourraient vous intéresser

Partager cet article



Apprendre à bien mémoriser à l’école

Apprendre à bien mémoriser à l’école

Mises au point par un enseignant, des techniques efficaces de mémorisation au service de tous les apprentissages.

Lire la suite >>

» Page précédente