Virus L.I.V 3 ou la mort des livres (sciences fiction) – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture – Cycle 3

Virus L.I.V 3 ou la mort des livres (sciences fiction) – Cm1 – Cm2

À la fin du XXIe siècle, Allis, une jeune fille sourde et muette, se livre à une expérience de lecture interactive virtuelle.
J’observais la couverture. Un dessin naïf représentait une jeune femme en robe rose au bras d’un homme souriant. En arrière-plan se dressait, au milieu d’un parc, une grande bâtisse bourgeoise. Je ne prêtais même pas attention au nom de l’auteur ; je feuilletais l’ouvrage pour arriver très vite au chapitre 1 et me mis à lire.
Lorsque Valérie Morris arriva au domaine du Bois- joli, elle fut aussitôt éblouie par les grands arbres centenaires de l’allée qui menait à la somptueuse demeure. Sur le seuil, une domestique l’attendait. En la voyant approcher, elle lui adressa un sourire radieux et s’inclina en murmurant : « Mademoiselle Harret ? Comme je suis fière d’être la première à accueillir la fiancée de Monsieur !
– Oh non, s’empressa de rectifier Valérie, je suis seulement l’infirmière qui a été engagée pour… »
À cet instant de ma lecture, je sentis ma vue se brouiller ; tout ce qui m’entourait bascula dans un vide coloré. Il me fallut quelques secondes pour reprendre pied et pour comprendre…
Comprendre que je ne me trouvais plus dans les sous-sols de la TGB (Très Grande Bibliothèque) mais sur le seuil d’une maison inconnue ! Face à moi, je reconnus le parc, les arbres… Et l’héroïne du roman que je venais de commencer. Oui : je reconnus même la domestique qui pourtant ne figurait pas sur la couverture ! Mais elle était telle que je l’avais imaginée. Au fait, l’avais-je vraiment imaginée ? Non, pas exactement ; son visage et son expression étaient restés dans ce flou où sont noyés les personnages secondaires d’un texte. Et maintenant que je l’avais en face de moi, je savais que c’était elle.
Cette réalité reconstituée était parfaite. Trop parfaite, même : la maison paraissait tirée d’une image de magazine ; le paysage ressemblait à un tableau bon marché ; Valérie Morris, face à moi, avait des airs de poupée fragile, et sa robe semblait sortir de chez le teinturier.
Je déplaçai mon regard. J’avançai. J’étais réellement ailleurs. A l’intérieur du texte en quelque sorte ! Mais pas dans la réalité : car, miracle, j’entendais. Oui : je percevais le frisson du vent dans les arbres et les cris des oiseaux ; je me tournai vers Valérie Morris qui insistait d’une petite voix acidulée : « je ne suis pas Mademoiselle Harret, je suis l’infirmière…
– Ah ! Venez, je vais vous montrer votre chambre. »
Le ton de la domestique était devenu froid, impersonnel. Elle pénétra dans le vestibule ; Valérie la suivit, en oubliant sa valise sur le seuil où je me trouvais. Mais qui étais-je dans cette histoire ? Un fantôme ? Non : en avançant la main, je m’aperçus que j’existais bel et bien. Je m’emparai de la valise ; je pus estimer son poids à une dizaine de kilos et sentir sous mes doigts la dureté de sa poignée en plastique.

Ressources pédagogiques en libre téléchargement à imprimer et/ou modifier.
Public ciblé : élèves de CM2 Cycle 3 – Domaines : Lecture Français
Sujet : Virus L.I.V 3 ou la mort des livres (sciences fiction) – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture – Cycle 3



Virus L.I.V 3 ou la mort des livres (sciences fiction) – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture – Cycle 3
Virus L.I.V 3 ou la mort des livres (sciences fiction) – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture – Cycle 3

 

Tables des matières Récits - Lecture compréhension - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3