Traites négrières et l’esclavage – 4ème – Cours – Histoire

Traites négrières et l’esclavage – 4ème – Cours – Histoire

  • Comment s’explique l’augmentation du trafic des esclaves au XVIIIe siècle ?
  • Comment les esclaves sont-ils conduits d’Afrique jusqu’en Amérique ?
  • Comment vivent les esclaves au XVIIIe siècle?
  • Comment s’organise la traite atlantique ?
  • Comment sont traités les esclaves ?

 

Je me repère dans l’espace et dans le temps

Au XVIIIe siècle, les européens développèrent le commerce d’esclaves noirs achetés en Afrique et revendus dans les colonies américaines. On nomme ce commerce « traite atlantique » puisqu’il avait principalement lieu sur l’Océan Atlantique. En effet, la traite négrière faisait partie du commerce triangulaire.
Ce commerce s’effectuait en trois parties. La première partie consistait à vendre du tissu et des objets sans grande valeur aux chefs locaux en échange d’esclaves. Ensuite, les esclaves étaient emmenés dans des navires marchands appelés négriers qui les déportaient vers les Antilles et les colonies américaines où ils étaient vendus pour effectuer du travail forcé. Enfin, des produits tropicaux comme le sucre, le tabac ou le coton, issus des plantations dans lesquelles travaillaient les esclaves, étaient envoyés en Europe.

 

Date Évènement
1672 Bordeaux devient port négrier
1685 Rédaction du Code noir
1688 Nantes devient port négrier
1787 Création de la Société des Amis des Noirs à Londres
1791 Révolte des esclaves à Saint Domingue
1793 Abolition de l’esclavage à Saint Domingue
1848 Abolition de l’esclavage dans les colonies Françaises

 

Définitions :

Les traites négrières : le commerce des esclaves noirs d’Afrique.

La traite atlantique : le commerce des esclaves entre l’Afrique et l’Amérique.

Un affranchissement : la libération d’un esclave par son propriétaire.

Un discours abolitionniste : un discours favorable à l’interdiction (l’abolition) de la traite des Noirs et de l’esclavage.

Un comptoir : un établissement commercial établi dans un pays étranger.

  1. La traite atlantique et l’esclavage
  2. La traite atlantique

L’esclavage est un phénomène très ancien dans l’histoire de l’humanité : il existait dans les civilisations grecques et romaines, et même encore bien avant, dans l’Égypte pharaonique. En Afrique, il est pratiqué depuis très longtemps par les Africains eux-mêmes et par les arabes qui organisent la traite négrière à travers le Sahara et la mer rouge.

A partir du  XVIe siècle, les marchands européens se mettent à leur tour au commerce des esclaves. Ils les achètent sur les côtes de l’Ouest de l’Afrique. Puis ils les font traverser l’Atlantique et les vendent aux colons d’Amérique qui sont en manque de main d’œuvre pour travailler dans les plantations de café, coton, canne à sucre, tabac, etc. Ils mettent en place la traite, en particulier par le système du commerce triangulaire.

C’est au XVIIIe siècle que la traite atlantique prend de l’envergure et une ampleur considérable. Les marchands des esclaves sont surtout des anglais, des français. Ils récupèrent leurs esclaves principalement dans le Golfe de Guinée et le Centre-Ouest de l’Afrique. Au total, on estime à plus de 12 millions le nombre d’Africains qui ont traversé l’Atlantique pour l’Amérique.

  1. Les esclaves, de l’Afrique à l’Amérique

Les esclaves viennent de l’Afrique, ils sont capturés ou achetés par des Africains, parfois assez loin des côtes. Ils sont ensuite conduits jusqu’aux comptoirs européens dans de longs voyages à pieds ou en pirogue. Ce sont les jeunes adultes masculins qui sont les plus recherchés et parfois des femmes et des enfants.

La traversée de l’Atlantique dure plusieurs semaines, l’entassement et les maladies font de nombreux morts (environ 10%  des esclaves). Les esclaves sont vendus aux colons les plus offrants. Les familles et les amis sont séparés.

Le travail forcé dans les plantations d’Amérique est harassant. Les esclaves bénéficient d’une protection juridique très réduites (code noir pour les colonies françaises). Ils sont mal nourris et mal logés et subissent de fréquents châtiments corporels. Les affranchissements sont rares.

 

A partir de la fin du XVIIIe siècle, des voix s’élèvent contre l’esclavage. Les Lumières dénoncent, par l’intermédiaire de l’Encyclopédie par exemple, une entrave aux lois naturelles et à la liberté de chacun. La Société des Amis des Noirs est créée à Londres (1787), puis à Paris (1789).En 1791, dans la colonie Française de Saint Domingue, les esclaves se révoltent. Guidés par l’esclave Toussaint Louverture surnommé le « Napoléon noir », ils obtiennent leur liberté en 1793.Il faudra néanmoins attendre le XIXe siècle pour que les pays abolissent la traite et l’esclavage. La France, par exemple, n’abolit l’esclavage qu’en 1848 par le biais de Ferdinand de Schœlcher.

 



Traites négrières et l’esclavage – 4ème – Cours – Histoire   rtf

Traites négrières et l’esclavage – 4ème – Cours – Histoire   pdf

 

Tables des matières Les traites négrières et l'esclavage - Histoire : 4ème