Séparation et identification d’espèces chimiques par chromatographie – 2nde – Cours

Cours de seconde – Séparation et identification d’espèces chimiques par chromatographie

La chromatographie, dont le principe est d’utiliser la différence de la solubilité des espèces dans un solvant appelé éluant, permet de séparer et d’identifier les différentes espèces chimiques.

Principe expérimental

Le procédé expérimental de la chromatographie se passe en trois phases, comme suit :

  • Poser une couche du mélange A à séparer sur une couche mince de silice recouvrant une plaque d’aluminium. Cette couche solide est appelée phase fixe.
  • Placer la plaque verticalement dans une cuve contenant un solvant, appelé éluant.
  • Cet éluant monte par capillarité le long de la plaque en entrainant de manière intégrale les espèces chimiques constituant le mélange A. c’est la phase mobile. A la fin de la chromatographie, les espèces du mélange A sont localisées à différentes hauteurs sur la plaque, formant un chromatographe.

Si les espèces sont colorées, le résultat de la chromatographie est immédiatement visible. Si ces espèces sont incolores, il faut procéder à une révélation pour les rendre visibles.

Exploitation d’un chromatographe

Au cours d’une chromatographie, deux espèces se trouvant au même niveau sont probablement identiques. Sur un chromatogramme, il est donc possible d’identifier des espèces présentes dans un mélange en comparant leurs déplacements avec ceux d’espèces chimiques de référence ou de vérifier la pureté d’un échantillon.

 



Séparation et identification d’espèces chimiques par chromatographie – 2nde – Cours   rtf

Séparation et identification d’espèces chimiques par chromatographie – 2nde – Cours   pdf

Tables des matières Séparation et identification d'espèces chimiques par chromatographie - Extraction, séparation, identification et synthèse d’espèces chimiques - La santé - Physique - Chimie : Seconde - 2nde