Rome et la romanisation – 6ème – Cours – Rome

Rome et la romanisation – 6ème – Cours – Rome

I/ La ville de Rome, capitale de l’empire

Rome est la plus grande ville du monde romain, avec un million d’habitants. Capitale politique et économique de l’empire, elle est sans cesse embellie par les empereurs.

Les empereurs réaménagent la ville. Ils font construire les forums impériaux, des arcs de triomphe célébrant une victoire (arc de Vespasien et Titus en 81), des temples (temple de Vénus et de Rome sous le règne d’Hadrien) ou le Panthéon (temple de tous les dieux),  les marchés…

Cité de loisirs, Rome offre à ses habitants de nombreux lieux de détente et de spectacle comme l’amphithéâtre Flavien (Colisée) achevé en 80 et accueillant de nombreux spectacles (combats de gladiateurs) ou le Circus Maximus (grand cirque) pour les courses de char.

Le bon fonctionnement de la ville est assuré par les fonctionnaires impériaux. Ils se chargent notamment d’organiser la police, d’assurer le ravitaillement de la ville, de faire construire et entretenir les aqueducs.La Rome antique (Reconstitution, maquette du musée de la Civilisation romaine)

1 Forums impériaux  –  2 Forum républicain –   3 temple de Vénus et de Rome   –   4 Colisée 

5 Thermes de Trajan   –   6 Grand cirque ( Circus Maximus)  – 7 Palais impériaux  – 8 Aqueduc

9 Temple de Claude

 

       II/ La romanisation de l’empire

 

Dans les provinces, les romains fondent des villes sur le modèle de la capitale de l’empire. Elles sont construites selon un plan géométrique à partir de deux grandes rues perpendiculaires (cardo et decumanus) à l’intersection desquelles se trouve le forum. Partout sont édifiés les mêmes types de monuments qu’à Rome : temples, amphithéâtres, thermes, aqueducs…

Petit à petit, les provinces surtout en occident et en Afrique du nord, adoptent le même mode de vie que les romains (vêtements, spectacles), la même langue (le latin), la même religion: c’est la romanisation de l’empire, plus rapide dans les villes que dans les campagnes. Elles honorent l’empereur en pratiquant le culte impérial.

Au début de l’empire, seuls les hommes libres d’Italie sont citoyens romains, ils ont plus de droits que les peuples des provinces. Puis, pour s’assurer de leur fidélité, les empereurs accordent le droit de cité (bénéficier des mêmes droits que les citoyens romains) aux magistrats et aux soldats provinciaux qui ont servi Rome. Enfin en 212, l’empereur Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’empire.

 

La romanisation n’est pas la disparition des traditions et des cultures locales.

En Gaule, les habitants mêlent leurs divinités à celle des Romains.

En Orient, le grec demeure la langue parlée et la langue de l’administration romaine. Les dieux orientaux sont toujours honorés et leur culte se répand même à Rome, tel celui de la déesse égyptienne Isis.

 

3Le dieu gaulois Sucellus

 

Dieux gaulois qui a subit l’influence romaine que l’on peut voir à travers sa tenue vestimentaire.

 



Rome et la romanisation – 6ème – Cours – Rome   rtf

Rome et la romanisation – 6ème – Cours – Rome  pdf

Tables des matières Rome - Histoire : 6ème - Cycle 3