Reprises nominales et pronominales – 4ème – Cours

  • Définition

 

Les reprises nominales et pronominales sont des procédés qui servent à évoquer des éléments (personnes ou choses) dont on a déjà parlé dans un texte mais en les désignant différemment.

 

Ces procédés permettent d’éviter les répétitions, d’enrichir le sens des textes en ajoutant des explications, de livrer un point de vue sur un personnage, un lieu …

Exemple : Une femme abominable, un vrai démon, met au jour chaque année, volontairement, des enfants difformes, hideux, effrayants, des monstres enfin ; cette mère les vend aux montreurs de phénomènes. Ces affreux marchands viennent s’informer de temps en temps si la femme a produit quelque avorton nouveau, et, quand le sujet leur plaît, ils l’enlèvent en payant une rente à la mère. Elle a onze rejetons de cette nature.

D’après Maupassant, La Mère aux monstres, 1883

  • Les reprises nominales

 

Une reprise nominale reprend un élément par un nom ou un groupe nominal : une femme, un démon, cette mère. En principe, un élément est désigné la première fois par un nom propre ou par un nom commun précédé d’un article indéfini : une femme.

 

Les reprises nominales peuvent consister à :

  • Répéter un nom précédé d’un autre déterminant : cette mère, la mère.
  • Utiliser un synonyme : des enfants, des rejetons.
  • Utiliser un groupe nominal qui apporte une information nouvelle : les montreurs de phénomènes, ces affreux marchands.
  • Utiliser un groupe nominal qui livre un autre point de vue, mélioratif ou péjoratif : des enfants, des monstres.

 

Les reprises nominales peuvent reprendre :

  • Un groupe verbal : La femme a accouché. Les marchands ont appris la nouvelle.
  • Une proposition ou une phrase : La femme vend ses enfants. Cette pratique est abominable.

 

  • Les reprises pronominales

 

Une reprise pronominale reprend un élément par un pronom. Comme reprises pronominales, on peut utiliser, par exemple, des pronoms :

  • Personnels : La femme met au monde des monstres puis les vend.
  • Démonstratifs : Elle a vendu ses enfants ; ceux-ci sont montrés à la foire.
  • Relatifs : La femme met au monde des enfants qu’elle vend.
  • Indéfinis : Cette histoire vous paraît abominable mais tout est vrai.

 

Il faut veiller à ce que le pronom utilisé désigne clairement un des éléments repris : La femme met au monde une fille. Celle-ci (et non Elle) tombe rapidement malade. Le pronom personnel elle peut désigner la mère ou la fille : le pronom celle-ci renvoie au dernier nom cité.

 

Cas particuliers : ce (c’), cela (ça) peuvent reprendre toute une phrase ou une proposition : Qu’une femme vende ses enfants, cela est difficile à croire.

 



Reprises nominales et pronominales – 4ème – Cours   rtf

Reprises nominales et pronominales – 4ème – Cours   pdf

Tables des matières Reprises nominales et pronominales - Repérage dans le texte - Grammaire - Français : 4ème