Regards sur l’Afrique – 5ème – Cours – Histoire

Regards sur l’Afrique – 5ème – Cours – Histoire

  • Comment se présente l’Afrique entre le VIIIe et le XVIe siècle ?
  • Comment s’organise le commerce des esclaves noirs à cette époque ?
  • Comment se caractérise l’Afrique entre VIIIe et le XVIe siècle?
  • Que sait-on du commerce des esclaves noirs entre VIIIe et le XVIe siècle ?

 

Je me repère dans l’espace et dans le temps

Au Moyen-âge, en Afrique subsaharienne, plusieurs empires se développent entre le VIIIe et le XVIe siècle. Avec eux naissent des civilisations prospères, guerrières mais aussi commerçantes. La traite négrière est un des aspects de ce commerce.

 

Définitions :

L’Afrique subsaharienne : la partie de l’Afrique située au sud du Sahara.

Un empire : un Etat qui s’étend sur le territoire de plusieurs peuples et qui est dirigé par un empereur.

La traite des Noirs : le commerce et le transport des esclaves noirs d’Afrique.

Une razzia : une attaque, une incursion rapide en territoire étranger, en vue de faire un butin.

Une caravane : un groupe de marchands qui traversent ensemble le disert.

Les berbères : sont les habitants non arabes et islamisés d’Afrique du Nord.

 

  1. L’Afrique et l’empire du Mali
  2. Les progrès du grand commerce

Apres la conquête du nord de l’Afrique par les arabes au VIIe ces derniers ont répandu l’Islam. A partir du Xe siècle, la région est divisée en plusieurs Etats arabes et musulmans. L’Afrique subsaharienne est composée de villages indépendants, de petits royaumes ou de vastes empires.

Entre le VIIe et le XVIe siècle, les échanges sont intenses :

ü  Les marchands de l’Afrique du Nord forment des caravanes et traversent le disert pour se procurer l’or, les esclaves et l’ivoire.

ü  Les arabes du Moyen-Orient fondent des villes sur le littoral oriental où des marchands arabes, perses et indiens échangent leurs marchandises contre les produits de l’est de l’Afrique.

Garce aux marchands musulmans, des peuples se convertissent à l’Islam sur la bordure du Sahara et sur la côte orientale. Mais l’empire d’Ethiopie reste chrétien.

  1. L’empire du Mali (XIIIe-XIVe siècle)

L’empire du Mali connaît un développement entre le XIIIe siècle et le XIVe siècle, il s’entend sur un vaste territoire à l’ouest de l’Afrique.

L’empereur (le mansa) est basé dans la capitale de son empire, Niani. Il s’appuie sur des gouverneurs à l’intérieur de l’Empire, et sur des royaumes vassaux à sa périphérie. Pour étendre son territoire et le défendre, il dispose d’une grande armée (cavaliers, fantassins).

 

Les richesses et la prospérité de l’empire proviennent des importantes mines d’or et des échanges commerciaux avec les berbères et les arabes Afrique du Nord dans les villes aux portes du désert, surtout Tombouctou et Gao.

La population est musulmane et on bâtit dans l’Empire des mosquées dans un style propre au Mali. Les artisans fabriquent aussi des sculptures originales représentant des figues humaines.

 

  1. La traite des Noirs (VIIIe-XVIe siècle)
  2. De l’esclavage à la traite de Noirs

L’esclavage et le commerce des esclaves existaient dans de nombreuses sociétés africaines et cela avant le VIIe siècle. Celui-ci s’intensifie  fortement avec l’essor du monde arabo-musulman. A partir du VIIIe siècle, des marchands d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, qui ne peuvent pas réduire d’autres musulmans en esclavage, viennent se procurer des esclaves en Afrique subsaharienne.

  1. La capture, la vente  et le transport

L’esclavage a été pratiqué par les royaumes africains avant le VIIe siècle et les hommes sont réduits à l’esclavage pour plusieurs raisons :

ü  Certains sont réduits à l’esclavage lors des guerres entre les Etats africains : Lors de guerres entre royaumes, les prisonniers deviennent des esclaves au service du royaume vainqueur.

ü  Raisons économiques au passage au statut d’esclave : en cas de non remboursement de dette ou de grande pauvreté d’une famille, un membre de la famille peut être vendu en tant qu’esclave.
La plupart sont capturés par des chasseurs d’esclaves africains qui razzient la population  dans des villages habités par d’autres peuples que le leur : des troupes s’attaquent à un village ou à un groupe de personnes sans défense afin de s’emparer d’esclaves.

On parle de plusieurs traites de Noirs :

ü  Une partie des esclaves est destinée aux Africains eux-mêmes, c’est la traite interne.

ü  Une autre partie est échangée aux marchands arabes et berbères dans les grandes villes, ces marchands forment des caravanes qui traversent le désert avec les esclaves et plusieurs marchandises jusqu’au Maghreb et à l’Egypte, c’est la traite transsaharienne.

 

  1. Le sort des esclaves

Les esclaves qui survivent au voyage sont ensuite vendus dans de grands marchés. Leur prix de vente dépend de leur âge, de leur sexe ou encore de leur condition physique.

Ils sont utilisés pour diverses fonctions :

ü  Domestiques

ü  Ouvriers dans les mines et les domaines agricoles

ü  Equipiers sur les bateaux

ü  Soldats

Les traites transsahariennes et orientales se sont étalées du VIIe siècle à 1920 et ont concerné environ 17 millions de personnes.

 



Regards sur l’Afrique – 5ème – Cours – Histoire   rtf

Regards sur l’Afrique – 5ème – Cours – Histoire   pdf

 

Tables des matières Regards sur l'Afrique - Histoire : 5ème