Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Exercices

La proposition subordonnée circonstancielle de but et de comparaison

1) Indique la bonne réponse
Quel sens expriment les mots subordonnants plus/moins/autant… que ; meilleur, mieux, pire… que… ?

 

  • une analogie (ressemblance)
  • une dissemblance
  • un degré (infériorité, supériorité ou égalité)

 

Pourquoi les propositions comparatives sans verbe sont-elles tout de même considérées comme des propositions ?

 

  • une analogie (ressemblance)
  • Le verbe des propositions comparatives elliptiques est sous entendu : Je pense comme lui = je pense comme il pense.
  • un degré (infériorité, supériorité ou égalité)

 

Dans les propositions utilisant une conjonction de subordination, (moins je le vois, mieux je me porte) comment repère-t-on la subordonnée de comparaison ?

 

  • La subordonnée comparative peut se construire en employant une conjonction de subordination (I), ou bien avec une construction parallèle (II).
  • La proposition comparative est celle qui est introduite par la conjonction ou la locution conjonctive de subordination, qu’elle se trouve avant ou après la principale
  • on considère généralement que c’est la première proposition qui est la subordonnée comparative

Quels sont les trois degrés qu’une comparaison peut exprimer ?

 

  • un degré (infériorité, supériorité ou égalité)
  • Il s’agit de propositions comparatives elliptiques.
  • Ces trois degrés sont l’infériorité, la supériorité et l’égalité

 

 

2) Dites quelle est la subordonnée de comparaison.

  1. Il est rentré chez lui comme un grand. ______________________________________________________________
  2. Comme un enfant apprend à lire, j’appris à déchiffrer les notes de musique. _______________________________
  3. Il est vraiment doué en sport comme sa sœur l’était à son âge. __________________________________________
  4. La tour du Nord est moins haute qu’il n’y paraît. ______________________________________________________
  5. […]Ces rois de l’azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons trainer à côté d’eux. (Baudelaire) ____________________________________________________________________
  6. Ma tante est encore plus drôle que jolie. ____________________________________________________________
  7. La boucherie est moins loin que le supermarché. _____________________________________________________
  8. La récolte est-elle finalement aussi bonne que vous l’aviez annoncé ? ____________________________________

 

3) Recopiez le mot qui annonce la comparaison dans la principale (plus, moins, autant, etc.)

La lune est aussi rousse que les braises du feu de camp brillent. __________________________________________

La foule est moins nombreuse que nous l’avions espéré. ________________________________________________

La situation est pire qu’elle n’était autrefois. __________________________________________________________

Depuis l’arrivée des voisins, il a beaucoup plus de bruit qu’il n’y en avait autrefois. ___________________________

Son pain est aussi mauvais qu’avant. ________________________________________________________________

Tu es capable de faire bien mieux que ce que tu as fait aujourd’hui. _______________________________________

J’ai plus de fatigue au cœur que si j’avais mille ans. _____________________________________________________

Les confitures de ma grand-mère sont meilleures que les siennes. _________________________________________

 

4) Dans les phrases suivantes, identifier les subordonnées circonstancielles et indiquer si ce sont des circonstancielles de temps, de cause, de but, de conséquence ou de comparaison.

 



Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Exercices   rtf

Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Exercices   pdf

 

Correction

Correction – Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Exercices   pdf

 

Tables des matières Propositions subordonnées - Analyse de la phrase - Grammaire - Français : 4ème