Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Cours

  • Subordonnée circonstancielle de but

 

 

Elles peuvent être placées avant ou après la proposition principale et elles comportent un verbe conjugué au subjonctif.

 

– conjonctions de subordination exprimant le but : pour que, afin que, de sorte que, de façon (à ce) que, de manière (à ce) que → Il m’a donné son manteau pour que je puisse me réchauffer..

 

– conjonctions de subordination exprimant la crainte : de peur que (ne), de crainte que (ne). La proposition de but est souvent accompagnée d’un ne appelé explétif, qui n’est pas une négation. Je ferme la porte à double tour de peur qu’il ne revienne

 

  • Subordonnée circonstancielle de comparaison

 

 

La comparaison utilisant une conjonction de subordination

 

On peut distinguer deux grandes catégories :

– les comparaisons qui établissent si deux choses, deux personnes, deux idées se ressemblent ou non. On parle alors d’analogie (ressemblance) et de dissemblance (différence).

– les comparaisons qui expriment un degré : la supériorité : plus, l’infériorité : moins, l’égalité : autant, aussi

 

 Des propositions comparatives sans verbe ?

 

Il est fréquent en effet que la proposition comparative ne comporte pas de verbe : Il est plus fort que son frère. Il dort comme une souche. Mais on considère cependant qu’il s’agit bien d’une proposition parce que le verbe est sous-entendu et qu’il est effacé pour éviter une répétition : Il est plus fort que son frère (est fort) ou Il est plus fort que son frère ne l’est. Il dort comme une souche (dort) ou Il dort comme une souche le fait. Dans ces cas-là, la proposition est appelée proposition comparative elliptique

 

sensconjonctions de subordinationexemples
analogie (ressemblance)comme, ainsi que, de même que, tel queIl est comme (ainsi que, tel que) vous l’imaginez
dissemblanceautre/autrement… queIl travaille autrement que je ne pensais
degréplus/moins/autant… que ; meilleur, mieux, pire… que…Il joue plus souvent qu’il n’étudie
proportion*d’autant que, d’autant plus/moins que, dans la mesure où, suivant que, selon que, à mesure que, au fur et à mesure que…Il progressera d’autant qu’il aura travaillé.

 

 

 

* Les comparatives exprimant la proportion sont un peu plus difficiles et moins fréquentes. Pour exprimer la comparaison, elles doivent normalement se trouver après la principale. Quand elles sont avant la principale, elles expriment plutôt la cause : Dans la mesure où vous travaillerez, vous réussirez = Parce que vous travaillerez vous réussirez (cause) mais Vous réussirez dans la mesure où vous travaillerez = Vous réussirez autant que vous travaillerez (comparaison).

 

Certains de ces mots comparatifs peuvent être suivis d’une hypothèse exprimée par si : comme si, plus, moins, autant que si…

 

 Les constructions parallèles

Elles utilisent des adverbes ou des adjectifs de degré : moins, plus, autant, mieux, pire…

 

Exemple : Plus on dort, plus on veut dormir. Moins je le vois, mieux je me porte. Autant j’aime les fraises, autant je déteste les framboises.

 

Dans ce cas, on considère généralement que c’est la première proposition (Plus on dort, Moins je le vois, Autant j’aime les fraises) qui est la subordonnée comparative. Néanmoins on observe que ces deux propositions ont chacune besoin de l’autre.

 

 Analyser les propositions

La proposition comparative est celle qui est introduite par la conjonction ou la locution conjonctive de subordination, qu’elle se trouve avant ou après la principale :

– Il travaille comme son père le lui a appris.

– Ainsi que la plupart des employés, je suis mécontente.

 

C’est également le cas pour les comparatives elliptiques :

– Il dort comme un loir.

 

Dans le cas des corrélations, la comparative suit la conjonction que. On remarque dans ce cas que la subordonnée suit toujours la principale.

– Il est plus habile que tu ne le penses.

 



Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Cours   rtf

Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Cours   pdf

Tables des matières Propositions subordonnées - Analyse de la phrase - Grammaire - Français : 4ème