Premières épreuves d’admissibilité au concours de professeurs des écoles session 2012

Conformément à un nouveau calendrier des épreuves mis en place l’an dernier, les candidats au concours de professeurs des écoles ont passé, les 27 et 28 septembre, les épreuves d’admissibilité de la session 2012.

Les épreuves d’admissibilité

JPEG - 14.5 ko
Crédit : IUFM de Bretagne

Le 27 septembre, les candidats au concours externe de professeur des écoles ont passé l’épreuve de français, et l’épreuve d’histoire géographie et instruction civique et morale ; le 28 septembre, l’épreuve de mathématiques et l’épreuve de sciences expérimentales et de technologie. Comme pour la session 2011, les sujets de ces épreuves étaient différents pour chacun des trois groupements académiques constitués.

Les dates des résultats de l’admissibilité sont fixées par les rectorats, les candidats doivent donc contacter les services académiques concernés.

Les épreuves d’admission

Les dates des épreuves d’admission seront fixées ultérieurement par les recteurs d’académie. Pour le concours externe de professeur des écoles, ces épreuves sont au nombre de deux :
- une présentation de la préparation d’une séquence d’enseignement en mathématiques et une interrogation, au choix du candidat, sur les arts visuels, la musique ou l’éducation physique et sportive ;
- une présentation de la préparation d’une séquence d’enseignement en français et une interrogation sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable ».

Les modalités d’organisation du concours et le descriptif des épreuves d’admission peuvent être consultés sur le site du Ministère de l’Education nationale.

La préparation aux épreuves d’admission

Les étudiants admissibles inscrits dans les masters enseignement, éducation et formation portés par les IUFM au sein des universités pourront bénéficier d’une préparation aux épreuves d’admission, ainsi que de stages en responsabilité dans un établissement scolaire.

A lire également :
- Stages au sein des masters enseignement, éducation et formation

Après l’admission

Le master

Il est utile de rappeler que les candidats admis définitivement devront, pour être nommés fonctionnaires stagiaires, être titulaires d’un master. Si ce n’est pas le cas, ils garderont pendant un an le bénéfice du concours pour leur permettre d’obtenir le diplôme de master.

Les certificats exigibles

À compter de la session 2012, en cas de réussite à un concours du premier degré, les candidats devront justifier du certificat de compétence en langues de l’enseignement supérieur de deuxième degré (CLES2) ou d’une certification équivalente et du du certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant » (C2i2e) ou d’une certification équivalente.

A lire également :

- Session 2012 : certificat de compétences en langues, certificat de compétences en informatique et internet