Orient ancien – 6ème – Cours – Histoire – Collège

Orient ancien – 6ème – Cours – Travaux pratiques – Histoire – Collège

 

Introduction : Vers 7000 avant J.-C., les hommes utilisent l’agriculture et forment des communautés importantes qui s’organisent en États. Où et comment se sont organisées ces premiers États de l’Histoire ?

 

I- La cité-État d’Ur en Mésopotamie :

 

 

A- Une cité-État :

Ur est une cité-État de Mésopotamie au bord de l’Euphrate, elle domine la campagne des alentour.  La ville est protégée par des remparts, elle est organisée autour d’un temple, la ziggourat, et du palais du roi. Deux ports permettent le commerce avec les régions voisines. Les habitants travaillent la terre ou sont artisans. Ils sont polythéistes.

Cité-État : ensemble formé d’une ville et de la campagne environnante, dirigée par un pouvoir politique.

Polythéiste : qui adore plusieurs dieux.

 

B- Un État dirigé par un roi :

La cité d’Ur est dirigée par un roi comme Ur-Nammu qui a régné de 2112 à 2094 avant J.-C. Le roi est un chef politique qui dirige l’armée, fait les lois et dirige les gouverneurs des cités soumises à Ur. C’est aussi un personnage sacré qui tient son pouvoir des dieux et dirige leur culte (fonction de grand prêtre). Ur-Nammu a fait construire la ziggourat d’Ur pour le dieu Nanna.

 

C- Une cité de Mésopotamie :

La cité d’Ur a dominé une partie de la Mésopotamie au IIIe millénaire, puis elle est soumise à d’autres peuples comme les Babyloniens. D’autres États s’épanouissent dans la Croissant fertile, répandant leur civilisation comme celles d’Égypte. Ces États sont dirigés par des rois, à la fois chef de guerre et grand prêtre, comme le pharaon en Égypte. Ils font construire des monuments religieux (temples, tombeaux) et des palais.

 

II- L’écriture favorise la création des États :

 

 

A- L’apparition des écritures :

L’écriture apparaît en Mésopotamie au IVe millénaire, vers 3500 avant J.-C. Pour compter ce qu’ils échangeaient, les hommes ont inventé des pictogrammes devenus l’écriture cunéiforme en Mésopotamie et les hiéroglyphes en égypte. Mais ces écritures complexes ne sont utilisées que par des scribes. Vers 1200 avant J.-C. les Phéniciens diffusent l’alphabet, plus facile à apprendre pour tout le monde et repris par les Hébreux, les Arabes, les Grecs et les Romains.

Cunéiforme : écriture dont les signes sont en forme de clou.

Scribe : spécialiste de l’écriture dans l’Antiquité.

 

B- Un changement considérable :

L’écriture permet la transmission des lois et des ordres des rois au peuple et aux gouverneurs, elle aide à la formation d’États étendus. Elle permet aussi aux historiens de connaître les récits des dieux et des rois, de mieux comprendre les objets trouvés lors de fouilles archéologiques. Pour les historiens, l’écriture marque le début de l’Histoire et de l’Antiquité.

 

Conclusion :

Les premiers États se sont développés dans le Croissant fertile sous forme de cité-État dirigés par des rois à la fois rois et prêtres. L’invention de l’écriture leur permet de mieux transmettre leurs ordres.

 

 

Tables des matières L'Orient ancien - Histoire : 6ème - Cycle 3