Nouvelle organisation du temps scolaire à l’école – Rentrée 2014 – 2015

Quels sont les bénéfices pour l’enfant de la nouvelle organisation des temps scolaires ?

A la rentrée 2014, le temps scolaire est organisé autour de 5 matinées de classe. Des temps d’enseignement mieux répartis dans la semaine permettent de mieux apprendre et favorisent ainsi la réussite.

Afin de tracer un premier bilan des apports pédagogiques des nouveaux horaires, huit séminaires interacadémiques ont été organisés à travers la France entre le 28 février et le 4 avril 2014. Ils ont réuni 400 personnes et ont permis des échanges approfondis entre acteurs de terrain : inspecteurs d’académies, inspecteurs de l’éducation nationale, directeurs d’écoles, conseillers pédagogiques.

Ces rencontres ont fait émerger les bonnes pratiques constatées dans les classes et montrent la façon dont les nouveaux rythmes améliorent les apprentissages. Trois principaux bénéfices pédagogiques ont été identifiés.

L’apprentissage est un processus qui comporte différentes phases telles que la découverte, la compréhension, la conceptualisation, la mémorisation, l’automatisation, le transfert. Il est important de placer les apprentissages fondamentaux au moment où l’attention de l’élève est la plus importante.

Ainsi, mettre en place les apprentissages mobilisant une forte capacité d’attention aux moments les plus propices,préférentiellement le matin avant 11 heures et l’après-midi à partir de 15 heures et rythmer la journée en alternant séances longues et courtes, conduira à une meilleure efficacité.

Les cinq matinées retrouvées constituent un élément moteur de cette dynamique. Elles fondent une régularité dans la vie des enfants et de leur famille, et contribuent à une véritable redistribution des apprentissages de l’après-midi.

L’attention des élèves n’est pas stable sur une longue durée. Il est donc essentiel — et les enseignants le font — d’organiser une alternance entre les divers types d’activités et de tâches qui leur sont proposées et de faire varier les modalités d’organisation de leurs apprentissages :

  • classe entière
  • travail en petits groupes
  • travail individuel accompagné

La matinée supplémentaire donne ainsi davantage de souplesse et de possibilités de choix d’organisation et d’accompagnement des apprentissages.

Le but est d’équilibrer la journée des enfants en respectant leurs besoins, leur rythme biologique et leur développement, tout en permettant le bon déroulement des activités et en facilitant leur articulation ; la réflexion est recentrée sur l’optimisation des apprentissages des élèves. D’ailleurs, de nombreux enseignants ont déclaré avoir, à la même période, de l’avance sur leur programmation scolaire par rapport à l’année scolaire précédente.

La collaboration entre l’Éducation nationale et les communes favorise la conception et la conduite d’une action éducatrice prenant en compte le temps de l’enfant dans sa globalité.L’enfant qui apprend se trouve à nouveau placé au centre d’une réflexion collective rassemblant enseignants, élus locaux, parents d’élèves, associations.

Le travail d’équipe à l’intérieur de l’école d’une part, les liens avec les autres intervenants dans l’école d’autre part, se trouvent renforcés dans ce projet éducatif.