L’interview de Laure Manaudou – Cm1 – Cm2 – Texte théâtrale – Lecture – Cycle 3

L’interview de Laure Manaudou – Cm1 – Cm2

Son statut de star ne l’agace plus. A 25 ans, Laure Manaudou s’est préparée à l’agitation qui entoure son come-back aux championnats de France de Dunkerque où elle visera une nouvelle qualification olympique dès la semaine prochaine. La jeune maman aborde l’échéance avec plus de détachement qu’il y a quatre ans. «Sereine et assagie». Engagée sur 100m et 200m dos, ses deux courses prioritaires, elle pourrait également nager le 50m dos et le 200m nage libre si l’envie lui en dit.
Dans quel état d’esprit abordez-vous cette compétition? Un peu de pression? Trop de pression même?
Un peu trop, non. J’attends cela avec impatience depuis longtemps. Je pense que c’est passé assez vite, je suis contente d’être là et j’ai hâte que ça commence. Même si on râle par ce que Dunkerque, c’est loin, il fait froid, on est bien accueillis.
Vous avez l’air sereine, qu’est ce qui a changé chez vous depuis 2008?
Le fait d’être maman m’a assagi. Ça me fait réfléchir et murir plus vite. Le fait de me dire qu’il n’y a pas que la natation dans ma vie. C’est juste un sport, un passe-temps pour se faire plaisir et essayer d’être la meilleure. Avant, je voyais les médias, le public comme une agression. Mais je ne suis pas quelqu’un qui fuit, se cache. Je suis plus sereine par rapport à ça et ça se voit. C’est plus sympa pour tout le monde.
Il y a plus d’adversité chez les filles (avec notamment Castel engagée en dos), comment l’appréhendez-vous?
Ça m’enlève de la pression. Ça me fait plaisir que d’autres nageuses françaises soient à un bon niveau. Sinon, je viendrais ici et je m’ennuierais. Je ne serais pas motivée. Au moins là, on sait que si on est qualifiée on a une chance de médaille (aux Jeux).
Vous sentez-vous affûtée?
Mieux qu’en septembre. Je me sens mieux dans l’eau aussi. Après, on verra bien les résultats. Cette préparation a été plus dure que ce que je pensais au début. Il y a eu quelques mois difficiles jusqu’à la dernière compétition que j’ai faite. Les deux premiers mois de la saison dernière ont été super durs. J’ai beaucoup pleuré, je me suis posé des questions. Puis j’ai vu que ça revenait un peu. Ça m’a encouragé. Je n’avais pas envie d’être devant ma télé et me dire que j’aurais pu me qualifier. J’ai tout mis en place pour y arriver. Et puis je suis
L’interview de Laure Manaudou
www.pass-education.fr
avec le groupe de Marseille, on ne ressent pas la pression. On est sur un jeu. On profite des victoires des uns et des autres. Je vis ça d’une autre façon, plus sereinement.
Aller à Londres est-il une obligation?
Non, ce n’est pas une obligation mais un plaisir. Sinon je ne le ferais pas. Je ne me sens pas obligée du tout même si ça me tient à coeur.
Qu’avez-vous appris aux Etats-Unis où vous vous entraînez désormais?
J’ai découvert le plaisir de nager. J’ai beaucoup observé dans les compétitions Phelps ou Lochte. Ils s’amusent et font ce qu’ils veulent. S’ils veulent mettre des chaussures vertes ou un diamant, ils se fichent de l’avis des autres. Avant je subissais ma vie et maintenant je la vis. C’est bien plus agréable. Je me fais bien plaisir.
Pensez-vous être prête à mieux gérer un éventuel échec aujourd’hui?
Je n’imagine pas l’échec. Je n’y pense pas. Je ne pars pas défaitiste.
Craigniez-vous que la médiatisation redevienne maximale si vous vous qualifiez pour les Jeux?
On a déjà décidé de repartir aux Etats-Unis en avril pour continuer. Mais je pense que les gens me respectent un peu plus maintenant. Ils voient que j’ai grandi. Je ne dis pas qu’ils étaient méchants, mais je les accepte mieux aussi.
Pensez-vous arrêter de nouveau après les Jeux?
Je ne pense pas m’arrêter après les jeux parce qu’on a la chance d’avoir un championnat d’Europe en petit bain en France. Je veux vraiment profiter de cette compète dans notre pays et me faire plaisir là-bas.

Ressources pédagogiques en libre téléchargement à imprimer et/ou modifier.
Public ciblé : élèves de CM2 Cycle 3 – Domaines : Lecture Français
Sujet : L’interview de Laure Manaudou – Cm1 – Cm2 – Texte théâtrale – Lecture – Cycle 3



L’interview de Laure Manaudou – Cm1 – Cm2 – Texte théâtrale – Lecture – Cycle 3
L’interview de Laure Manaudou – Cm1 – Cm2 – Texte théâtrale – Lecture – Cycle 3

 

Tables des matières Théâtres - Lecture compréhension - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3