Les évaluations de CM2 serviront à la mise en place du dispositif de soutien créé en 6e

Les évaluations de CM2 serviront à la mise en place du dispositif de soutien créé en 6e

Il précise que ces évaluations-bilans ont « un double objectif : pour l’encadrement, les directeurs, les inspecteurs, les recteurs, ils disposent ainsi d’un outil de pilotage précis ; pour les professeurs, ils peuvent ainsi mesurer les acquis de leurs élèves et analyser l’efficacité de leurs pratiques, ce qui ne serait pas possible avec un simple sondage ». « Les évaluations ne servent donc pas à l’allocation de moyens », assure le ministre.

Organisées jusqu’alors en janvier, les évaluations nationales de CM2 le seront à partir de 2012 en fin d’année scolaire, avait annoncé mardi M. Chatel, soulevant des interrogations dans le milieu éducatif malgré l’assurance qu’il ne s’agirait pas d’un examen d’entrée en 6e. Par ailleurs, à partir de la rentrée prochaine, sera expérimenté du soutien en 6e, par des professeurs des écoles, aux 15 % d’élèves qui rencontrent des difficultés en lecture. D’une façon générale, la politique menée consiste à renforcer la continuité entre le CM2 et le collège, pour les enfants comme pour les enseignants.