Parodie de cendrillon – Cm1 – Cm2 – Lecture – Théâtre – Cycle 3

            Parodie de Cendrillon



Lecture: Parodie de cendrillon  rtf

Lecture: Parodie de cendrillon  pdf

Acte I

 

Dans la maison de Cendrillon

 

Narrateur I

Il était une fois, une jolie jeune fille appelée Cendrillon, qui avait eu la malchance de perdre sa maman alors qu’elle était encore toute petite.

Comble de malheur pour elle, son papa qui voulait lui retrouver une autre maman, s’était remarié avec une dame très méchante qui avait elle-même deux horribles filles : Javotte et Anastasie.

Narrateur II

Ces trois monstres faisaient quotidiennement de la vie de Cendrillon un véritable enfer, l’obligeant à effectuer les tâches les plus dures de la maison. Non, Cendrillon n’avait aucune source de joie, ne recevait aucune affection des siens et pourtant, elle s’obstinait toujours à garder ce sourire grâce auquel elle restait aussi jolie, malgré les haillons qu’elle devait porter.

Narrateur III

Un beau jour, tout le monde reçut une invitation du roi pour se rendre à un grand bal qu’il voulait organiser afin de trouver une prétendante à son fils unique. C’est ainsi que la méchante belle-mère qui venait, elle aussi de recevoir ce courrier, alla annoncer la nouvelle à ses deux chameaux de filles. Elle espérait certainement qu’une des deux seraient choisies par le prince mais au vu de leur physique plus qu’ingrat, nous dirons tout simplement que l’espoir fait vivre…

Belle-mère

Javotte, Anastasie, venez près de moi, mes chéries…

Javotte, Anastasie, vous m’entendez ?

Javotte, Anastasie, magnez-vous !!!

Javotte et Anastasie

Oui maman, qu’est-ce qu’il y a ?

Belle-mère

Mes petites amours, ouvrez grand vos oreilles ! Figurez-vous que le roi invite toutes les jeunes filles de ce bled à une soirée dansante qu’il organise ce soir  afin de marier son fils…. Et bien évidemment, mes petits anges, nous ne manquerons pas d’y aller en espérant qu’une des deux lui tapera dans l’œil…

Javotte

Oufti, maman ! J’en reviens pas !

Anastasie

Tu crois qu’on a des chances?

Belle-mère

On verra, on verra. Mais en attendant, allez vous préparer. Portez vos plus belles robes, maquillez-vous un tantinet, soyez sexy et ne traînez pas car nous partirons d’ici une bonne heure pour le New Brasil…

Cendrillon

Une soirée ? Aujourd’hui ? En boîte de nuit ? Il faut que j’aille vite me préparer aussi…

Belle-mère

Dis donc la vilaine ! Tu ne crois quand même pas que tu vas venir avec nous ?!

J’ai pas le temps d’aller t’acheter des nouvelles fringues à Jemeppe ou en Belle-Ile et tu ne vas quand même pas te présenter à un Apollon dans cette tenue !!! Retourne à ton travail et oublie tous tes rêves, espèce de sale puante !

Narrateur IV :

C’est ainsi que notre pauvre Cendrillon vit partir, le cœur serré, ses deux affreuses sœurs à ce bal auquel elle aurait tant voulu assister elle aussi…

Elle se remit au travail et sanglota car la vie était décidément trop injuste…

Sa marraine, la bonne fée, arriva tout à coup…

Féé

Qu’est-ce qu’il y a ma chérinette ? Pourquoi ce gros chagrin ? Raconte-moi, ma poulette ! Tu sais que tu peux tout me dire…

Cendrillon

Le roi organise une soirée pour marier son fils. Il a invité toutes les jeunes filles de Flémalle et moi, je ne peux même pas y aller car ma belle-mère m’a dit que je n’étais qu’une sale puante ! De plus, il ne m’arrive que des tuiles : mon « vaporeto » est pété, mon lave-vaisselle est skèté, la centrale vapeur est détraquée et pas question de me faire une petite soirée télé car le DVD est en pièces détachées. C’est trop injuste ! J’en ai marre de cette vie de ouf !

Fée

Sacré nom de nom ! Elle commence à m’énerver cette idiote !… Mais ne pleure pas car tu iras toi aussi dans ce night-club! Occupons-nous d’abord de toi. Je m’acquitterai de tes tâches lorsque je serai seule. Bon sang, où ai-je donc mis ma baguette magique ?… Ah ! la voilà !

Attends ma trinette que je retrouve ma formule magique… Hum…

Ah ! Voilà !

Salagadi, da salagada, fais donc de ma filleule une vraie pin-up !!!

Musique sorcière bien aimée -> transformation de Cendrillon en une super fille bien habillée et bien maquillée.

Cendrillon II

 

Wawh ! Super ! Oh merci, marraine. Je t’adore ! T’es trop cool !!!

 

Fée

De rien ma chérie mais attention ! Ne t’emballe pas car le charme sera rompu à minuit donc reviens avant sinon tu te retrouveras en lambeaux ! Prends ton GSM. A minuit moins dix, je te passerai un coup de fil pour t’avertir de l’heure. Maintenant, file et amuse-toi bien.

Acte II

Au bal

La musique commence.

Musique : Jump (Pointers sister)

Javote et Anastasie sont en avant-plan, plus horribles l’une que l’autre…

Le prince arrive ! Super bien habillé, lunettes de soleil. Il frime un peu et va se placer à côté des deux filles qui semblent le dégoûter. Il veut partir mais les deux filles le rattrapent.

 

Musique : Rock this party (Bob sinclar)

 

Le prince revient tiré par les deux sœurs.

Chorégraphie de tous.

 

Cendrillon apparaît tout à coup. Le prince se recoiffe, se met du parfum dans la bouche,s’avance vers elle, lui fait un baise-main…

 

Prince

Bonsoir mademoiselle ! Comment tu t’appelles ?

Cendrillon

Je m’appelle Cendrillon, mon mignon.

Prince :

Est-ce que tu veux danser avec moi ?

Cendrillon :

Pourquoi pas…

Musique :Le coup de soleil (Richard Cocciante)

Le prince et Cendrillon dansent le slow sous les regards ébahis de l’assistance…

Narrateur V :

Que le temps passe vite quand on s’amuse bien !… Cendrillon qui, jusqu’à présent, a passé une soirée merveilleuse se rend tout à coup de l’heure tardive.

Elle regarde son GSM.

 

Cendrillon :

2 appels en absence !!! Mince !!!

Elle essaye de s’enfuir. Le prince la retient.

Prince :

Eh ! Où vas-tu comme ça ? Tu t’ennuies avec moi ?

Cendrillon :

Oh non ! Pas du tout mais je dois rentrer. Il le faut absolument ! Laissez-moi partir, s’il vous plaît… Peut-être nous reverrons-nous une prochaine fois !…

Ecoutez, j’essaierai de vous envoyer un mail…

Cendrillon s’enfuit mais dans sa fuite, oublie sa chaussure ! (chaussure à semelles compensées).

Le prince la ramasse. Il la regarde et il la berce sous une musique.

 

Musique : Elle était si jolie

Acte III

Narrateur VI :

Complètement anéanti par le départ précipité de sa dulcinée, le prince resta inconsolable durant le reste de la nuit. Le roi, qui avait assisté à la scène proposa que la fameuse chaussure soit essayée par toutes les filles de la commune. Celle qui parviendrait à la chausser, deviendrait automatiquement sa belle-fille.

Narrateur VII :

Après être passé dans pratiquement toutes les maisons, le prince arriva alors chez Cendrillon pour faire essayer cette mystérieuse chaussure.

 

Belle-mère :

Bienvenue dans notre modeste demeure très cher sir. J’ai entendu dire que vous étiez désespéré d’avoir perdu cette belle jeune fille avec qui vous avez tant dansé hier mais ne vous en faites pas ; c’est sûrement une de mes filles…

Javote et Anastasie apparaissent et sourient.

Prince :

 

Oui ! Eh ! Enfin !… Bon, venez mademoiselle.

Javote :

Donne-moi cette chaussure espèce d’idiote !

Anastasie :

Fous-moi la paix espèce de rat crevé !

Musique : Et c’est parti (Nadia)

 

Javote et Anastasie se disputent, s’arrachent la chaussure, se tirent par les cheveux se font des langues etc.

Belle-mère :

Mes chéries, mes chéries !!! Un peu d’éducation ! Vous allez finir par faire peur à notre prince bien aimé !!!

Vas-y Javote ! Essaye la chaussure.

Javote :

Oh ! Hum ! J’ai oublié de prendre ma pilule contre la rétention d’eau. J’ai tellement dansé avec vous hier soir que j’ai les pieds tout gonflés…

Anastasie s’empare violemment de la chaussure et l’essaye.

Anastasie :

Que je suis bête ! Je n’ai pas relevé le matelas de mon lit cette nuit. C’est terrible comme moi aussi, j’ai les pieds qui ont gonflé.

Cendrillon apparaît en lambeaux.

Cendrillon :

Puis-je moi aussi essayer la chaussure ?

Javote, Anastasie et belle-mère :

Cendrillon !!! (en hurlant)

Prince :

Mais bien sûr ! Qui es-tu ?

Belle-mère :

Ne faites pas attention à elle ! C’est Cendrillon, la souillon ! Elle se croit belle ! Elle est complètement folle ! C’est une moins que rien, une vilaine, une sale et une mauvaise !!!

Prince :

Je vous en prie mademoiselle ! Essayez cette chaussure !

Cendrillon l’essaye et bien entendu, elle lui va très bien…

Indignation de la belle-mère et des deux sœurs. Quant au prince, il la dévisage et a l’air ravi.

 

Prince :

C’était vous la pin-up de hier soir, n’est-ce pas ?

Cendrillon :

Oui, c’était moi ! Ma marraine, la fée m’a transformée d’un coup de baguette magique mais le charme devait être rompu à minuit. Je me suis donc retrouvée en haillons et ces chaussures sont les deux seules choses qui me sont restées. Je suis vraiment gênée de me présenter à vous dans cette tenue de crin crin…

Musique : Je te donnerais, tous les bateaux, …

Elle pleure. Le prince s’avance vers elle, sort un énorme mouchoir, lui essuie ses yeux, la mouche et la prend dans ses bras.

 

Trois élèves passent avec une affiche qu’ils montrent au public et  sur lesquelles il est écrit :

 

  • « Ils se marièrent… »
  • « Et eurent beaucoup… »
  • « D’argent… »

 

 

Musique : Lady Lay

 

Les enfants reviennent et saluent. Les personnages principaux seront les derniers.

 

Narrateur VIII:

Cendrillon et le prince se sont donc retrouvés. Comme quoi, lorsque l’on se sépare, il ne faut jamais être triste mais au contraire, penser que l’on va se revoir.

Pour nous, élèves de 6è année, c’est un peu la même chose. En effet, après avoir vécu quelques années dans la même classe, dans quelques mois, nous aussi devrons nous quitter mais comme Cendrillon et le prince, nous savons que ce ne sera pas un adieu et que l’on va se donner rendez-vous dans dix ans…

Nous dédierons d’ailleurs cette chanson à madame la Directrice ainsi qu’à tous les enseignants que nous avons eus durant notre scolarité maternelle et primaire…

Chanson : Place des grands hommes

 

 

 

 

Tables des matières Théâtres - Lecture compréhension - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3