Le sport à l’école élémentaire. Education physique et sportive

Le sport à l’école élémentaire. Education physique et sportive

Trois heures par semaine, l’éducation physique et sportive (EPS) vise le développement des capacités motrices et la pratique d’activités physiques, sportives et artistiques. Elle contribue à l’éducation à la santé en permettant aux élèves de mieux connaître leur corps, et à l’éducation à la sécurité, par des prises de risques contrôlées. Elle éduque à la responsabilité et à l’autonomie, en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales, telles que le respect de règles, le respect de soi-même et d’autrui.

L’éducation physique et sportive dans les programmes scolaires

Plusieurs des grandes activités physiques et sportives sont travaillées chaque année de manière à construire des apprentissages solides. Selon les moyens humains et techniques disponibles, on peut mettre en oeuvre :

  • pour la réalisation de performances chronométrées : activités athlétiques, natation
  • pour l’adaptation à différents environnements : orientation, escalade, roule et glisse, équitation, activités nautiques
  • pour les activités d’affrontement individuel ou collectif : jeux de lutte, de raquettes, jeux collectifs (traditionnels ou sportifs)
  • pour les activités à visée artistique, esthétique ou expressive : gymnastique artistique ou rythmique, activités de cirque, natation synchronisée

Chacun des modules abordés est l’occasion de construire des connaissances nouvelles, tant sur l’activité corporelle elle-même que sur la place des pratiques physiques et sportives dans nos cultures.

108 heures par an sont consacrées aux activités physiques et sportives. Toute école peut décider, dans le cadre de son projet, d’augmenter cet horaire hebdomadaire d’une heure.

Les programmes scolaires

Association sportive scolaire

Le sport scolaire est complémentaire des enseignements d’EPS. Les élèves qui désirent faire davantage de sport peuvent s’inscrire à l’association sportive scolaire (AS) de leur école.

Dans le premier degré, la création d’une association sportive au sein de chaque école n’est pas obligatoire. Encadrée par des enseignants, éducateurs ou parents, et pleinement intégrée au projet d’école, l’association sportive participe à l’animation de la vie scolaire et à la réussite des élèves.

L’implication des élèves dans la vie de l’association sportive et dans l’organisation des rencontres et des compétitions permettent de :

  • les responsabiliser
  • favoriser leur autonomie et leur prise d’initiative

L’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP) fédère les associations présentes dans les écoles primaires publiques. Elle compte plus de 830 000 adhérents et près de 13 200 écoles affiliées.

Participation à de grands évènements sportifs

L’Éducation nationale collabore avec des fédérations sportives ou associations à de grands événements sportifs pour sensibiliser les jeunes et mobiliser la communauté éducative.

Opérations menées en 2011

Opération « À chacun son tour » avec la Fédération française de cyclisme, Amaury Sport Organisation (ASO) et l’USEP

« À chacun son tour » propose aux enseignants du premier degré de mener dans leur classe un projet pluridisciplinaire autour de la pratique du vélo et du Tour de France. C’est l’occasion pour eux de :

  • faire participer leurs élèves aux animations du Cycloparc installé dans plusieurs villes étapes du Tour
  • permettre à des élèves d’être invités par Amaury Sport Organisation (ASO) à découvrir de manière privilégiée un départ ou une arrivée d’étape
  • peut-être participer à l’arrivée du Tour sur les Champs-Elysées
Opération « scolarugby 2011 » avec la FFR et l’USEP

Cette opération accompagne la coupe du monde de rugby qui se déroule en Nouvelle-Zélande du 9 septembre au 23 octobre 2011.

Trois dimensions éducatives sont développées dans ce projet :

  • sportive : par la pratique d’un sport d’opposition collective à l’occasion de rencontres mixtes de masse organisées par l’USEP avec le soutien des clubs de la FFR
  • citoyenne dans la mise en œuvre du code du sportif et l’engagement des élèves dans différents rôles sociaux
  • culturelle par la connaissance du rugby et la découverte des pays qui participent à cette coupe du monde
Accompagnement des championnats du monde de judo

Les championnats du monde de judo se sont déroulés au Palais omnisport de Paris-Bercy du 23 au 28 août 2011. Un projet culturel a été développé dans les écoles, pour faire découvrir la pratique du judo et le Japon.

Opérations pour les années à venir

L’éducation nationale accompagne les grands événements sportifs, comme les Jeux olympiques de Londres en 2012, les Jeux équestres mondiaux en 2014, à Caen et dans toute la Normandie, ou encore l’Euro 2016 de football en France.

Journée du sport scolaire

La journée du sport scolaire, pour l’année scolaire 2011-2012, s’est déroulé le mercredi 21 septembre 2011.

Destinée à mieux faire connaître et à promouvoir les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d’élèves et du monde sportif local, cette journée contribue ainsi au développement du sport scolaire.

Plus de 3 000 manifestations sportives et ludiques ont réuni les élèves, leurs parents et la communauté éducativedans la France entière autour du thème : « les valeurs éducatives du sport scolaire, un atout pour réussir ». À l’occasion de la journée du sport scolaire, Luc Chatel s’est rendu dans la Cité scolaire Paul Valéry (Paris 12e) pour assister aux ateliers sportifs auxquels 900 élèves venus de toute l’Ile-de-France ont pris part, encadrés par des champions qui se mobilisent en faveur du sport à l’école.

Luc Chatel salue la réussite de la Journée du sport scolaire lors d’un déplacement à la Cité scolaire Paul Valéry (Paris 12e)
Communiqué de presse du 21 septembre 2011

Journée du sport scolaire
note de service n° 2011-077 du 10 mai 2011