La FCPE veut bloquer les évaluations de CM2

La pre­mière fédé­ra­tion de parents d’élèves entend ainsi pro­tes­ter contre le peu de cas fait de ses cri­tiques sur l’organisation des tests.

La FCPE appelle au « blo­cage » des évalua­tions qui doivent être menées en fran­çais et en mathé­ma­tiques, la semaine pro­chaine, sur tous les élèves de CM2. En effet, selon la pre­mière fédé­ra­tion de parents d’élèves, le minis­tère n’a tenu aucun compte des cri­tiques for­mu­lées contre les moda­li­tés d’organisation de ces tests.

Dans un com­mu­ni­qué, la FCPE rap­pelle que, depuis leur mise en place en 2009, elle juge « ces évalua­tions, par leur calen­drier, leur contenu et leur nota­tion, […] inutiles et même désta­bi­li­santes pour les élèves ». Pour elle, « il n’est pas accep­table que des enfants soient évalués sur des choses qu’on ne leur a pas encore enseignées ».

Elle rap­pelle d’ailleurs qu’un groupe de tra­vail, mis en place par le minis­tère de l’Éducation, avait notam­ment sug­géré de pla­cer ces évalua­tions en tout début d’année, afin que les ensei­gnants puissent les uti­li­ser pour repé­rer les élèves en dif­fi­cul­tés. « Ces pro­po­si­tions, affirme la Fédération, ne sem­blaient pas faire blo­cage mais le minis­tère n’en a pas tenu compte ».

La FCPE appelle donc les parents à refu­ser « la trans­mis­sion des résul­tats de leur enfant hors de la classe » par cour­rier auprès de l’enseignant, du direc­teur de l’école et de l’inspecteur d’académie. Jusqu’à pré­sent, seul le réseau des quelque 2000 ensei­gnants « déso­béis­seurs » appe­lait au boy­cott d’évaluations lar­ge­ment cri­ti­quées par l’ensemble de la com­mu­nauté éducative.

Source(s) :

  • AFP, TV5.org, la Dépêche, Midi Libre, le Courrier picard, 20 minutes, les Échos, Corse Matin, nouvelObs.com