La conjugaison: Les temps – présent, imparfait, passé simple, passé composé, futur simple, futur antérieur, passé antérieur, plus-que-parfait…

La conjugaison: Les temps – présent, imparfait, passé simple, passé composé, futur simple, futur antérieur, passé antérieur, plus-que-parfait…

Les temps sont les formes que peuvent prendre un verbe pour indiquer à quel moment de la durée se situe l’action par rapport au passé, au présent et au futur. Les nuances en fonction des conditions ou d’une hypothétique réalisation sont quant à elles exprimées par le mode.

Voici les différents temps qui existent tout d’abord par rapport à une action au moment présent.
– Pendant l’action, nous avons le présent : la pluie tombe.
– Avant l’action, il y a tout d’abord l’imparfait avec son début et sa fin indéterminés dans le temps : la pluie tombait quand je suis entré.
Puis nous avons le passé simple qui marque une action soudaine : la pluie tomba brutalement.
Enfin nous avons le passé composé qui indique un passé proche : il a plu ce matin.
– Après l’action, nous avons le futur simple : la pluie tombera demain.
Mais aussi le futur antérieur lorsque l’action est déjà terminée par rapport à une autre dans le futur : Dès qu’il aura fini de pleuvoir, il partira.

Ensuite voici les différents temps qui existent par rapport à une action du passé.
– Avant l’action, nous avons le passé antérieur : dès qu’il eut cessé de pleuvoir, il partit ainsi que le plus-que-parfait : il avait plu quand vous êtes entrés.
– Après l’action, nous avons le futur du passé qui se traduit dans la pratique par le conditionnel présent : Je croyais qu’il pleuvrait. Et lorsque l’action est déjà terminée par rapport à tel moment à venir (mais toujours dans le passé), on utilise le futur antérieur du passé qui se traduit par le conditionnel passé : je croyais qu’il aurait plu avant votre départ.