L’âge industriel – 4ème – Cours – XIXème siècle – Histoire

L’âge industriel – 4ème – Cours – XIXème siècle – Histoire

  • Quelles sont les transformations économiques, sociales et idéologiques en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord au XIXe siècle ?
  • En quoi le chemin de fer a-t-il constitué un élément marquant des mutations économiques, sociales et culturelles de l’âge industriel et comment les artistes du XIXe siècle en ont-ils été les témoins ?
  • Quelles sont les conséquences du développement du chemin de fer ?
  • Quels sont les bouleversements économiques au XIXe siècle en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord ?
  • Comment se répartit la puissance industrielle dans le monde à la fin du XIXe siècle?
  • Comment l’industrialisation modifie-t-elle la société ?

Je me repère dans l’espace et dans le temps

A partir de la fin du XVIIIème siècle, un certain nombre de pays ont connu la plus profonde mutation que les sociétés humaines ont expérimentée : la révolution industrielle. Les capacités de production sont démultipliées sans cesse, les économies peuvent fournir des biens et des services à des populations toujours plus nombreuses. Les mutations économiques ont également provoqué des changements au niveau des sociétés, dont la structure évolue. Ces transformations radicales vont devenir le point de départ de nouveaux courants de pensée. Les idéologies libérales et le socialisme font leur apparition et l’Eglise catholique doit prendre position.

 

Définitions :

La métallurgie : l’industrie du métal (elle comprend la sidérurgie qui est l’industrie du fer).

Le capital : l’argent et le matériel (bâtiments, machines…) nécessaires pour fonder et faire fonctionner une entreprise. Le capitaliste est celui qui possède un capital important.

Une action :une petite part d’une entreprise. Celui qui la possède touche une part des bénéfices de l’entreprise.

L’exode rural : le départ définitif des habitants des compagnes pour les villes.

Un syndicat ouvrier : une association constituée par les ouvriers pour défendre leurs intérêts et leurs revendications face aux patrons.

Les classes moyennes : les populations ayant un revenu intermédiaire entre les pauvres et les riches.

 

  1. Les bouleversements économiques
  2. Machines et industrialisation

C’est en Angleterre  que la  première révolution industrielle est née avec l’invention de la machine à vapeur par Watt en 1769, elle marque le début de l’industrialisation. Elle s’étend au reste de l’Europe et aux Etats-Unis. Alimentée  par du charbon, elle permet d’animer les machines auxquelles elle est reliée par des courroies. Elle permet de développer les industries textile et sidérurgique ainsi que les transports. La navigation à vapeur et les chemins de fer apparaissent. Des machines et de nouveaux procédés se répandent dans l’industrie.

Garces à ces inventions et aux progrès techniques, la production augmente fortement, notamment dans le textile et la métallurgie. Le travail devient peu à peu dans les usines où l’on regroupe les machines.

Vers la fin du siècle de nouvelles sources d’énergie apparaissent (électricité, pétrole) et d’autres industries se développent comme l’industrie chimique ou électrique.

 

  1. La révolution des transports

Les transports sont révolutionnés. La machine à vapeur permet à Richard  Trevithick de mettre au point la première locomotive en 1804. A partir de 1840 les voies de chemin de fer se multiplient. Les temps de  transports sont réduits, leur coût également.

Garce au développement industriel, à l’augmentation de la production et aux progrès des transports, les échanges intérieurs et internationaux connaissent une énorme croissance. L’ouverture du canal de Suez en 1869 facilite le commerce entre l’Europe et l’Asie.

 

  1. Le développement du capitalisme

Les usines, mines et autres infrastructures nécessitent beaucoup d’argent ou de capitaux pour l’achat des machines et du matériel. C’est ainsi que se développent les entrepreneurs «capitalistes».

Ces personnes font appel à l’épargne des particuliers pour bâtir et développer leurs entreprises. Les épargnants placent leur argent dans l’entreprise et se rémunèrent en fonction de ses bénéfices.

Afin de créer une société par action, on commence par mettre en place un projet et déterminer la somme d’argent nécessaire. Ensuite, on divise ce capital de base en actions [le prix de l’action est déterminé par le(s) entrepreneur(s)] qui sont vendues à la bourse aux personnes intéressées.

Chaque actionnaire devient responsable de l’entreprise, à hauteur du nombre d’actions acquises. Ainsi, les grands industriels apportent généralement des capitaux de base élevés, l’idéal étant de posséder plus de 50% des actions, afin de garder la main sur les décisions prises.

Une deuxième possibilité est d’emprunter aux banques, qui se développent énormément au XIXe siècle. Ces dernières ne prêtent toutefois pas à hauteur des sommes dont les grandes entreprises ont besoin.

 

  1. Les bouleversements sociaux
  2. La croissance des villes

La croissance urbaine est très forte dans les capitales, les villes industrielles ou minières et les ports. Cette croissance s’explique par l’exode rural. Les villes attirent plus que les compagnes parce qu’elles offrent de nombreux emplois dans l’industriel, le commerce, le bâtiment, les transports à l’inverse des compagnes où les machines agricoles remplacent les hommes.

Ce phénomène d’exode rural pose des problèmes pour les villes : problèmes de logement, d’hygiène, de transport. Dans les capitales et les grandes villes de grands travaux d’urbanisme cherchent à résoudre ces problèmes.

  1. Le nouveau monde ouvrier

La Révolution industrielle induit la multiplication des ouvriers. Hommes, femmes et enfants travaillent dans les usine et mines. Ils forment ce qu’on appelle le prolétariat (les prolétaires).

Les conditions de travail et de vie sont extrêmement difficiles :

Journées de travail de 10 heures ou plus.

salaires très faibles.

travail dangereux, accidents fréquents.

aucune protection sociale (pas d’indemnités en cas de chômage ou maladie, pas de retraite).

 



 L’âge industriel – 4ème – Cours – XIXème siècle – Histoire   rtf

 L’âge industriel – 4ème – Cours – XIXème siècle – Histoire   pdf

Tables des matières La révolution industrielle - Le 19eme siècle - Histoire : 4ème