Inde des Gupta – 6ème – Cours – Mondes lointains

Inde des Gupta – 6ème – Cours – Mondes lointains

L’Inde des Gupta (Ive – Ve siècle)

La civilisation de l’Inde est l’une des plus anciennes du monde. Elle s’est à l’origine développée dans les vallées de deux grands fleuves, l’Indus et le Gange. À l’époque de la dynastie Gupta, elle connaît un grand développement intellectuel et scientifique et une longue période de paix et de prospérité.

 

I/ Les Gupta, une puissante dynastie

Après l’expédition d’Alexandre le Grand sur l’Indus en 326 avant Jésus Christ, les Indiens prennent conscience de la nécessité de s’unir contre d’autres envahisseurs éventuels.

En 320 après J.C, Chandragupta Ier, roi d’un petit royaume indien, fonde la nouvelle dynastie des Gupta. Par des mariages et des conquêtes, ce roi et ses descendants deviennent les maîtres d’un immense empire.

Cet empire, le premier de l’Inde, connaît son apogée aux IVe et Ve siècles. Les rois se font appeler « mahârâjâdhirâja », c’est-à-dire « roi suprême des grands rois ».

Le règne des Gupta dure du VIe siècle au VIe siècle. C’est une période de paix, de prospérité et de tolérance pour l’Inde.

 

II/ Des empereurs tolérants

Dans l’empire des Gupta, les souverains pratiquent l’hindouisme. Cette religion est polythéiste. Ses croyances sont contenues dans les textes sacrés, les veda, et racontées dans des épopées, tel le Râmâyana. Parmi les milliers de divinités, trois principales sont vénérées : Brahmâ, Vishnu et Shiva.

Les hindous croient en la réincarnation. Ils sont divisés en castes hiérarchisées.

Les rois Gupta tolèrent le bouddhisme. Ses adeptes mettent en pratique les paroles de Bouddha qui enseigne la méditation pour atteindre le Nirvâna. Le bouddhisme se diffuse largement en Asie à partir de l’Inde.

III/ Un âge d’or pour les arts

Sous les Gupta, l’Inde connaît un brillant développement artistique. Les empereurs ont largement soutenu les artistes et les savants.

La littérature en sanskrit (écriture indo-européenne, considérée comme la langue des dieux) est celle de grands poètes ou dramaturges, comme Kâlidâsa. Les connaissances en mathématiques et en astronomie progressent.

Les arts sont essentiellement d’inspiration religieuse, notamment bouddhiste : on représente les dieux et le Bouddha. Le développement de l’architecture et de l’art religieux dépasse d’ailleurs les frontières de l’Empire.

 

Bouddha a enseigné la méditation pour se libérer des souffrances du monde. Des sanctuaires sont construits et lui sont consacrés. Ils attirent de nombreux pèlerins. Parmi eux, Ajantâ est un ensemble de 30 grottes, creusées entre le IIe s avant J.-C et le Ve s après J.-C à l’époque Gupta. Ces monastères sont richement décorés.

Les grottes ont été creusées dans une falaise rocheuse haute de 76 mètres. On y accède par un torrent. Elles ont été découvertes par hasard en 1819 par des militaires britanniques qui chassaient le tigre.

 



Inde des Gupta – 6ème – Cours – Mondes lointains   rtf

Inde des Gupta – 6ème – Cours – Mondes lointains   pdf

Tables des matières Inde - Histoire : 6ème - Cycle 3