Hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire – 1ère ES – L – Exercices

Exercices corrigés à imprimer pour la première L – ES – Hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire

Exercice 01 : Vérification des connaissances

Choisir la ou les bonne(s) réponse(s).

Exercice 02 : De la fécondation à la nidation      

Document 1 : La fécondation a lieu dans les trompes. La cellule-œuf fécondée migre le long des trompes tout en se divisant. L’embryon s’implante dans la muqueuse utérine au bout de 7 jours. Les cellules de l’embryon vont s’enraciner dans l’utérus : c’est la nidation. Dès le début de la nidation, l’embryon libère l’hormone HCG qui passe dans la circulation sanguine de la future mère. Cette hormone a une structure et une action voisine de l’hormone hypophysaire LH ; elle est responsable du maintien du corps jaune et stimule la libération d’œstrogènes et de progestérone par celui-ci.

L’hormone HCG, qui permet de détecter une grossesse, est sécrétée dès le 8e jour et son taux croît régulièrement jusqu’au 3e mois de grossesse.

Document 2 : On dispose d’un réactif qui devient bleu en présence d’hormone HCG, aussi bien dans le sang que dans les urines. Ce réactif peut être placé sur une bandelette de papier absorbant.

Imaginer le principe d’un test de grossesse simple et efficace, qui fonctionnerait dès les premiers jours de grossesse.

Exercice 03 : Exploitation de documents       

En se basant sur les données fournies par chaque document, choisir la ou les bonne(s) réponse(s).

  1. 1. Chez des femelles de Macaques, on dose 3 hormones : la LH, l’œstradiol et la progestérone
  2. a. La courbe 2 correspond à l’œstradiol ; la 1 correspond à la LH ; la 3 correspond à la progestérone.
  3. b. La courbe 2 correspond à la LH; la 1 correspond à l’œstradiol ; la 3 correspond à la progestérone.
  4. c. La courbe 2 correspond à l’œstradiol ; la 1 correspond à la progestérone ; la 3 correspond à la LH.
  5. d. L’ovulation a lieu au jour 12.
  6. e. L’ovulation a lieu au jour 20.
  7. 2. Les expériences suivantes montrent que :
  8. a. L’activité de l’hypophyse augmente si le taux de testostérone est nul (courbe b).
  9. b. L’absence de testostérone entraîne l’augmentation de l’activité de l’hypophyse (courbe b).
  10. c. L’augmentation de la sécrétion de LH inhibe la sécrétion de testostérone (courbe b).
  11. d. La sécrétion de LH entraîne celle de testostérone (courbe a).
  12. e. La sécrétion de LH diminue quand celle de testostérone augmente (courbe a).
  13. 3. Les courbes présentent les résultats de l’effet d’injection d’œstradiol sur les sécrétions de LH et GnRH.

De l’étude de ces résultats, on peut affirmer que:

  1. a. La sécrétion de LH est la conséquence de celle de GnRH.
  2. b. L’œstradiol exerce un rétrocontrôle négatif sur l’hypothalamus et positive sur l’hypophyse.
  3. c. L’œstradiol exerce un rétrocontrôle négatif sur l’hypothalamus et sur l’hypophyse.
  4. d. La GnRH est sécrétée de façon pulsatile.
  5. e. L’œstradiol exerce un rétrocontrôle positif sur l’hypothalamus et négative sur l’hypophyse.

 



Hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire – 1ère ES – L – Exercices   rtf

Hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire – 1ère ES – L – Exercices   pdf

Correction

Correction – Hormones du complexe hypothalamo-hypophysaire – 1ère ES – L – Exercices   pdf

Tables des matières Hormone de complexe hypothalamo-hypophysaire - Prendre en charge sa vie sexuelle - Féminin / masculin - Sciences et technologie : Première ES L - 1ère ES L