République romaine – 6ème – Histoire – Collège

Histoire 6ème – Rome, des origines à la République: La République romaine     Source HERODOTE

Rome devient une République avec à sa tête le Sénat, c’est-à-dire l’assemblée des anciens (sénat vient du latin senex, vieux). Y sont représentées les vieilles et riches familles de patriciens.

La plèbe, en fait la grande masse des habitants libres de la ville, a peu de droits politiques. Mais son importance numérique et son rôle économique lui permettent de faire pression sur le Sénat et de devenir un véritable contre-pouvoir.

La République romaine ne se définit pas comme un État territorial (elle n’a rien à voir avec nos États modernes). C’est simplement une institution politique basée à Rome, ayant à sa tête le Sénat et le peuple romain. C’est ce qui ressort des quatre lettres qui s’affichent partout avec fierté : SPQR, ce qui veut dire Senatus populusque romanus (Le Sénat et le peuple romain).

Au IIIe siècle avant Jésus-Christ, les institutions républicaines sont stabilisées cependant que Rome élargit au-delà de la péninsule italienne son aire d’influence en s’attaquant à sa principale rivale en mer Méditerranée : Carthage.

À la base, il y a les assemblées de citoyens, les comices, qui votent les lois et élisent chaque année les magistrats qui gouvernent la cité.

Les citoyens ne peuvent accéder à une magistrature sans avoir au préalable exercer la magistrature inférieure. C’est la carrière des honneurs. Elle commence avec :
-1) les tribuns de la plèbe, qui peuvent s’opposer aux décisions des autres magistrats.
Après viennent :
- 2) les questeurs, en charge des finances,
- 3) les édiles, en charge des affaires municipales,
- 4) les prêteurs, qui rendent la justice,
- 5) les deux consuls, qui dirigent le gouvernement et l’armée et peuvent, en cas de situation grave, nommer un dictateur pour six mois maximum,
- 6) les censeurs, au nombre de deux, qui dénombrent les citoyens et surtout recrutent les nouveaux sénateurs.

Le Sénat est composé d’anciens magistrats nommés à vie. Ses avis aux magistrats, les senatus-consulte, font autorité.

Comme dans les autres cités du monde méditerranéen, notamment en Grèce, l’armée est au début composée des citoyens. Tous les hommes de 17 à 46 ans peuvent être mobilisés à l’exception des plus pauvres. L’armée est surtout composée de fantassins, regroupés en légions de 4.000 hommes.


Par Pass-Education

Les articles suivants pourraient vous intéresser


 Pour la Belgique et les pays francophones 

Retrouvez nos ressources adaptées aux autres sytèmes éducatifs francophones.


Partager cet article


Autres ressources sur Sites du secondaire, annuaire de sites des Professeurs


» Page précédente