Expérimentation « Cours le matin, sport l’après-midi »

Expérimentation « Cours le matin, sport l’après-midi »

Des classes de collèges et de lycées expérimentent un nouvel aménagement du temps scolaire depuis la rentrée 2010. Les emplois du temps sont aménagés : la matinée est consacrée aux cours et l’après-midi à des activités sportives, ou artistiques et culturelles. L’expérimentation fera l’objet d’une évaluation après trois ans. En septembre 2011, le nombre d’établissements et d’élèves engagés dans le dispositif expérimental est doublé : plus de 210 collèges et lycées et près de 15 000 élèves.

Un aménagement du temps scolaire pour la réussite, le bien-être et la santé des élèvesDans les classes expérimentales, le nombre d’heures de cours hebdomadaires est identique à celui d’une classe traditionnelle. Seule la répartition des heures évolue :

entre 8 heures et 14 heures : enseignement des matières obligatoires
après-midi : activités sportives, artistiques ou culturelles avec une collation
en fin d’après-midi : possibilité d’aide aux devoirs dans le cadre de l’accompagnement éducatif, d’aide individualisée ou de tutorat, etc.
L’objectif de l’expérimentation est triple :

améliorer les conditions d’apprentissage et favoriser la réussite des élèves
adapter la politique de santé aux besoins des élèves
valoriser les acquis des élèves
Améliorer les conditions d’apprentissage et favoriser la réussite des élèvesUne pratique sportive régulière permet aux élèves de mieux vivre leur scolarité, d’accroître leur motivation et leur épanouissement. Elle favorise l’apprentissage du respect des règles, de l’engagement dans une démarche de projet et de la prise de responsabilités.

Le sport contribue à la réussite scolaire des élèves et permet d’améliorer les conditions d’apprentissage dans les établissements.

Adapter la politique de santé aux besoins des élèvesLes activités sportives contribuent à l’amélioration du bien-être et de la santé des élèves. Elles participent à la prévention des risques liés à la sédentarité, comme le surpoids et l’obésité.

Valoriser les acquis des élèvesLes élèves concernés développent des connaissances et des compétences dans les domaines variés :

la santé
la préparation physique
la sécurité
l’organisation et la gestion des activités sportives
la prévention et le secours civique
etc.
Ces acquis sont valorisés dans le livret de compétences de l’élève. Ils sont également pris en compte dans la note de vie scolaire. Une attestation scolaire peut être délivrée pour l’élève qui souhaite en faire mention dans un curriculum vitae.