Enjeux du développement durable – Cours – 5ème – Géographie

Développement durable – Cours – 5ème – Géographie

  • Qu’est-ce que le développement durable ?
  • Quels sont les enjeux et les acteurs du développement durable ?
  • Quels sont les piliers du développement durable ?

 

  1. I.     Introduction

À partir du XIXe siècle et du processus d’industrialisation, l’humanité a connu un enrichissement général. Cependant, cette phase de développement présente des limites importantes : elle a accru des inégalités de richesses importantes, et s’est souvent faite au détriment de l’environnement.

La notion de développement durable a émergé dès les années 1970, et constitue aujourd’hui un enjeu majeur du développement de l’humanité, via trois piliers : l’environnement, la société et l’économie.

  1. II.  Le développement  durable et ses limites

Un processus de long terme, auto-entretenu, endogène et cumulatif, d’augmentation de la richesse et de diversification croissante des activités économiques, qui permet à un nombre croissant d’êtres humains de passer d’une situation de précarité à une meilleure maîtrise de leur propre destin comme des aléas de la nature.

Un développement durable doit répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs et correspond aux devoirs des générations actuelles de transmettre un monde vivable, viable et reproductible.

1. L’enrichissement général de l’humanité depuis le XIXe siècle

Le processus d’industrialisation a conduit depuis le XIXe siècle à un enrichissement général de la population mondiale, notamment au sein des pays occidentaux. L’accès aux biens de consommation a permis d’améliorer les conditions de vie, tandis que le travail nécessaire à leur production a augmenté les revenus.

Cette période de développement s’est accompagnée de l’augmentation des échanges commerciaux internationaux, ainsi que d’une forte urbanisation.

 

2. Les limites de ce développement

Cet enrichissement n’a concerné qu’une partie du monde et créé de fortes inégalités. Ainsi, dans les pays pauvres, 3 milliards d’individus vivent dans une grande pauvreté, avec moins de 2 dollars par jour.

Par ailleurs, le respect de l’environnement n’a pas constitué une priorité : la fabrication et le transport de marchandises ainsi que la forte consommation d’énergie nécessaire à l’utilisation de nouveaux produits (voitures, électroménager) ont contribué à une pollution importante de la planète (de l’air, de l’eau et de la nature), ainsi qu’à une dégradation générale de l’environnement (déforestation, déchets dans la nature, etc.).

  1. III.   L’idée de développement durable et son émergence

En 1987, le rapport Brundtland définit le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins, en préservant les ressources ».

Plusieurs grandes dates marquent le gain d’importance de cette notion sur la scène internationale :

  • 1972 : la conférence de Stockholm est le premier « sommet de la Terre », sur le sujet de l’environnement.
  • 1992 : le sommet de Rio de Janeiro définit l’Agenda 21 (un plan d’action pour le XXIe siècle afin de favoriser le développement durable) et les trois piliers du développement durable.
  • 1997 : le protocole de Kyoto instaure des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour de nombreux pays.
  • 2000 : L’ONU définit huit Objectifs du Millénaire pour le développement devant être atteints avant 2015. Il place notamment la lutte contre la pauvreté et la faim dans le monde comme premier objectif.
  • 2002 : le sommet de Johannesburg traite de la préservation de la biodiversité.
  • 2009 : le sommet de Copenhague se focalise sur la problématique du changement climatique.

 

  1. IV.   Les piliers et les acteurs du développement durable

Le développement durable repose sur trois piliers :

  • Un pilier économique : continuer à favoriser l’enrichissement de la population mondiale, donc la croissance économique.
  • Un pilier social : lutter contre les inégalités dans le monde, permet d’avoir de meilleures conditions de vie, il favorise donc le développement social.
  • Un pilier environnemental : préserver l’environnement pour les générations futures, mieux gérer les ressources, il favorise donc le développement écologique.

 

Différents acteurs agissent pour mettre en œuvre des actions contribuant à ces trois piliers, à la fois à l’échelle globale et à l’échelle locale :

  • Les États et les collectivités locales.
  • Les entreprises.
  • La société civile, via des ONG qui la représentent et chaque individu dans ses actions au quotidien.

 



Enjeux du développement durable – Cours – 5ème – Géographie    rtf

Enjeux du développement durable – Cours – 5ème – Géographie    pdf

 

Tables des matières La question du développement durable - Géographie : 5ème