Emergence du roi absolu – 5ème – Cours

Emergence du roi absolu – 5ème – Cours

  • Comment le roi rétablit-il son autorité après les guerres de religion ?
  • Comment le pouvoir absolu se met-il en place au XVIIe siècle ?

Je me repère dans l’espace et dans le temps

Les conflits religieux durant le XVIème siècle mettent en difficulté l’unité du royaume et la monarchie française. Les rois successifs se doivent de rétablir la paix et d’affirmer leur autorité de souverain. Pour cela, ils vont de plus en plus prétendre à un pouvoir “absolu“ qui atteint son apogée avec Louis XIV et se met en scène à Versailles.

 

Date Évènement
1515 – 1547 Règne de François Ier
1539 Ordonnance de Villers-Cotterêts
1547 – 1559 Règne d’Henri II
1562 – 1598 Guerres de religion
24 août 1572 Massacre de la Saint-Barthélemy
1574 – 1589 Règne d’Henri III
1598 Edit de Nantes
1648 – 1653 La Fronde
1661 – 1715 Monarchie absolue de droit divin de Louis XIV
1685 Révocation de l’édit de Nantes

 

Définitions :

Un concordat : un traité entre le pape et un roi sur les questions religieuses

 

La ligue catholique : l’association fondée par le duc de Guise en 1576 pour empêcher tout acte de tolérance à l’égard des protestants.

 

Un édit : une décision royale sur un point spécial.

 

Une régence : une période pendant laquelle une personne gouverne le royaume en attendant la majorité du roi.

 

Les grands : les nobles les plus puissants.

 

Les pouvoirs absolus : un pouvoir qui se veut sans limite.

 

Les académies : des associations de gens de lettres de savants, fondées, protégées et aidées par l’Etat (Académie française…..).

 

I. La monarchie française au XVIIe siècle 

1. François 1 er et Henri II

Le roi de France François Ier (1515 – 1547) parvient à consolider les pouvoirs de la monarchie dans le royaume. Il crée une vie de cour particulièrement riche autour de sa personne, et gagne ainsi le soutien des nobles.

Le domaine royal s’étend sur la totalité du royaume.

L’extension du royaume de France sous les différents règnes

En 1915 François 1er mène une politique extérieure active, il remporte la victoire de Marignan en Italie et s’empare de la région de Milan puis il entame une longue guerre contre l’empereur  Charles Quint, en 1959 le roi Henri II (1547-1559) renonce au Milanais mais obtient Toul, Metz et Verdun.

Le concordat de 1516 confère au roi de France le pouvoir de nommer les évêques et les abbés. Le roi renforce ainsi son pouvoir religieux.

En 1539, avec l’ordonnance de Villers-Cotterêts, François Ier impose que la langue française soit utilisée dans tous les actes administratifs.

Parce qu’il apprécie les arts, François Ier accueille des artistes de la Renaissance dans sa cour et fait construire plusieurs châteaux dans ce style nouveau.

2. Les rois face aux guerres de religion

Dans la première moitié du XVIe siècle, l’essor du protestantisme suscite la crainte des catholiques. A partir de 1562, plusieurs guerres de religion les opposent aux protestants.

Apres avoir toléré le protestantisme, le roi Charles IX (1560-1574) fait massacrer les chefs protestants réunis à Paris lors de la Saint-Barthélemy (1572). Les protestants forment alors une union calviniste avec des groupes armés alors que des catholiques créent la ligue catholique.

Le roi Henri III (1574-1589) finit par accorder plus de libertés aux protestants, mais il est assassiné par un catholique.

Henri IV contre la Ligue (bataille d’Arques, septembre 1589), Huile sur bois de Jacob Bunel, vers 1610. Devenu roi en 1959, Henri IV doit lutter contre la Ligue catholique qui refuse un roi protestant. Il arbore le panache blanc alors que les ligueurs portent des plumets et des écharpes rouges, la couleur de l’Espagne catholique.

En 1959, proche parent d’Henri III, le protestant Henri de Navarre, lui succède sur le trône sous le nom d’Henri IV. Il mène des combats armés face à la Ligue catholique et parvient à reconquérir le territoire du royaume et à y réinstaurer l’autorité du roi.

En 1593, Henri IV choisit de se convertir au catholicisme afin de gagner l’adhésion du peuple catholique de France. Les guerres de religion s’apaisent.

En 1598, Henri IV promulgue l’édit de Nantes qui autorisent aux protestants de pratiquer leur culte et met fin aux guerres de religion en France. Le roi restaure son autorité sur le royaume.

II. L’établissement du pouvoir absolu

 

1. la monté de l’absolutisme

En 1960, l’assassinat d’Henri IV  ouvre une période de trouble. Louis XIII est mineur et, sous la régence de Marie de Médicis, les Grands se révoltent pour obtenir des faveurs et participer au gouvernement.

Les protestants se soulèvent aussi.

A son arrivée au poste de Premier ministre de Louis XIII en 1624, le cardinal Richelieu entreprend des actions vigoureuses pour renforcer l’autorité du roi. On assiste à une montée de l’absolutisme.

  • La Rochelle, place forte des protestants, est reprise par l’armée royale.
  • En 1629, il est interdit aux protestants d’avoir une place forte.
  • Les grands nobles ont l’interdiction de s’opposer au roi et leurs châteaux sont détruits.
  • Les impôts sont augmentés, les révoltes populaires sont écrasées.

Le début de règne de Louis XIV est marqué par importante insurrectiondes nobles et des Parisiens à l’encontre du roi : la Fronde (1648 – 1653). C’est le Premier ministre Mazarin qui dirige la crise et parvient à sauvegarder le pouvoir royal

2. La monarchie absolue sous Louis XIV (1661-1715)

Louis XIV en son conseil, Peinture française de 1672, Musée de Château de Versailles. Le roi tient désormais des conseils spécialisés. Il s’agit ici du conseil des parties, chargés de la justice.

A la mort de Mazarin en 1661, Louis XIV prend la décision de gouverner seul, sans le soutien d’un Premier ministre. Il instaure une monarchie absolue de droit divin et se fait appeler le roi soleil.

Il considère qu’il tient son pouvoir de Dieu.

Il s’octroie un pouvoir absolu, c’est-à-dire sans limites.

Le roi ne tolère aucune opposition et ses pouvoirs s’exercent dans tous les domaines.

Louis XIV juge prioritaire d’apaiser les nobles afin d’éviter leur révolte : il les invite à rejoindre sa cour à Versailles. Les artistes et les écrivains sont contrôlés par le roi dans le cadre des académies.

 

Toute publication de livre doit obtenir l’autorisation du roi.

Le roi emprisonne ses opposants ou les contestataires qui remettent en cause son exercice du pouvoir. Dans le domaine religieux, Louis XIV impose la religion catholique dans le royaume.

En 1685, il révoque l’édit de Nantes et interdit le culte protestant. Environ 250 000 protestants quittent le royaume.

Louis XIV souhaite enfin agrandir le royaume et part à la conquête de territoires à l’est et au nord du pays.

Il fait construire des fortifications à son ministre Vauban pour défendre les villes frontalières.

 



Emergence du roi absolu – 5ème – Cours   rtf

Emergence du roi absolu – 5ème – Cours   pdf

 

Tables des matières Vers la modernité: l'émergence du roi absolu - Histoire : 5ème