Effondrement et refondation de la République (1940-1946) – 3ème – Cours

Effondrement et refondation de la République (1940-1946) – 3ème – Cours

  • Pourquoi le régime républicain s’est-il effondré en France en 1940 ?
  • Comment la IIIe République est-elle renversée ?
  • Comment la république française s’effondre-t-elle avec la défaite de 1940 ?
  • Comment renaît-elle à la Libération ?
  • Comment la Résistance combat-elle pour le retour à la République ?
  • Quelles sont les attitudes de Pétain et de De Gaulle devant la défaite militaire ?
  • Comment les idées de la Résistance ont-elles influencé la refondation de la République?

Je me repère dans l’espace et dans le temps

En guerre contre l’Allemagne depuis 1939, la France est confrontée à une défaite qui provoque la chute de la IIIe République et divise le pays : pendant que le maréchal Pétain instaure à Vichy un régime autoritaire qui opte pour la collaboration avec l’Allemagne nazie, le général de Gaulle, entré en résistance, appelle de Londres à la poursuite du combat. L’intervention alliée, associée à l’action de la Résistance, permet à la France de se libérer et de rétablir des institutions républicaines. Période d’épreuves, ces années sont donc aussi un temps de refondation républicaine.

 

Date Évènement
Mai – Juin 1940 Bataille de France : défaite des troupes françaises
18 Juin 1940 Appel à la résistance du Général de Gaulle depuis Londres
22 Juin 1940 Pétain signe l’armistice avec les Nazis.
10 Juillet 1940 Pétain obtient les pleins pouvoirs des parlementaires : la IIIe République est  dissoute.
Octobre 1940 Statut des Juifs : interdiction de certaines professions
Juin 1942 Port de l’étoile jaune obligatoire
16 Juillet 1942 Rafle du Vel d’Hiv
Octobre 1942 Mise en place du Service de Travail Obligatoire (STO)
Mai 1943 Fondation par Jean Moulin du Conseil National de la Résistance (CNR)
6 Juin 1944 Débarquement allié en Normandie
25 Août 1944 Création du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF)
1944 Droit de vote accordé aux femmes
8 Mai 1945 Capitulation de l’Allemagne nazie
1945 Création de la Sécurité Sociale
Octobre 1946 Fondation de la IVe République

 

Définitions :

Armistice : convention entre deux pays en guerre pour suspendre les combats.

« Drôle de guerre » : nom donné à la période pendant laquelle, de septembre 1939 à mai 1940, l’armée française installée à l’abri de la ligne Maginot, attend l’offensive allemande sans engager le combat.

Conseil national de la Résistance (CNR): créé en 1943 par Jean Moulin, il regroupe les mouvements, partis et syndicats de la résistance intérieure et coordonne leur action.

Référendum : consultation directe du peuple sur une question politique. Les électeurs doivent répondre par oui ou par non.

Collaboration: action d’aider l’ennemi qui occupe le pays

Etat français: nom officiel du régime autoritaire de Vichy

Rafle : arrestation massive opérée à l’improviste

Révolution nationale : programme antirépublicain du régime de Vichy pour redresser la France.

STO : service du travail obligatoire destiné à fournir de la main d’œuvre à l’Allemagne.

Maquis : refuges de résistants situés dans des lieux difficiles d’accès (montagnes, forêts)

Milice : organisation policière créée par le régime de Vichy pour traquer les résistants et les juifs

Mouvement de résistance : organisation ayant pour objectif de résister aux Allemands et au régime de Vichy

Sabotage : action clandestine de détérioration ou de destruction, visant à rendre inutilisable un matériel, une installation civile ou militaire.

Forces françaises de l’intérieur (FFI) : nom des combattants de la Résistance intérieure en 1944.

France libre : mouvement de résistance extérieure créée à Londres par le général de Gaulle

Etat-providence : L’Etat intervient pour garantir une protection sociale à la population face aux risques de la maladie, du chômage et de la vieillesse.

Libération : entre 1944 et 1945, période de la fin de l’occupation allemande et du régime de Vichy, et du rétablissement de la république

Nationalisation : une entreprise privée devient propriété de l’Etat

Sécurité sociale : organisme mettant en pratique les principes de l’Etat providence.

  1. L’effondrement de la République et le régime de Vichy
  2. De la défaite à l’effondrement de la République

L’armée allemande applique une stratégie offensive, la Blitzkrieg, et utilise un matériel de guerre moderne, permettant des attaques rapides. En mai-juin 1940, elle occupe la moitié nord de la France, provoquant l’exode de plus de 6 millions de civils. Le 17 juin 1940, le maréchal Pétain, président du Conseil, demande l’armistice et la signe le 22 juin 1940. Les conditions en sont très dures : divisé en plusieurs zones, le territoire est en partie occupé par les troupes allemandes, l’Allemagne annexe l’Alsace-Moselle, reduit l’armée française à 100 000 hommes et impose de très lourdes indemnités d’occupation (30% du revenu national).

Dans cette situation dramatique le maréchal Pétain se fait accorder les pleins pouvoir, le 10 juin 1940, par la  majorité des parlementaires. Ainsi il met fin à la République et instaure un nouveau régime, l’Etat français, dont la capitale est située à Vichy.

  1. Régime de Vichy : un régime autoritaire et antisémite

Le régime de Vichy, est un régime autoritaire, totalitaire, antirépublicain, et antidémocratique. Il est basé sur les principes de la Révolution nationale basée sur des valeurs opposées à celles de la République : c’est un régime autoritaire et antisémite dont la devise est « travail, famille, patrie ». Le suffrage universel et les libertés fondamentales sont abolis ; les partis politiques et les syndicats sont interdits.

Après la rencontre de Monitoire (24 octobre 1940) avec Hitler, Pétain engage la France dans la voie de la collaboration  avec l’Allemagne nazie. La Milice se met au service de l’Allemagne, des policiers français raflent les juifs qui sont livrés aux nazis. Pierre Laval, chef du gouvernement met en place le STO en 1943, le régime de Vichy oblige les jeunes Français à partir travailler en Allemagne.

Le régime de Vichy est profondément antisémite. Dès octobre 1940, l’Etat français interdit aux juifs d’exercer de nombreux métiers. Il collabore activement à la solution finale en organisant de nombreuses rafles, notamment la rafle du Vel d’Hiv, le 16 et le 17 juillet 1942. Plus de 75 000 juifs sont déportés vers les camps d’extermination.

 

  1. La Résistance et la  refondation de la République
  2. La France libre : la Résistance extérieure

La résistance naît en réaction à l’armistice at au régime de Vichy. Replié à Londres, le général de Gaulle lance, le 18 juin 1940, un appel radiodiffusé à la résistance. Il manifeste son attachement aux valeurs de la République. Il met aussi en valeur la dimension mondiale du conflit et le rôle que peuvent jouer les colonies française dans la lutte contre l’occupant. De Gaulle s’impose comme le chef de la France libre, aidé par le ralliement des gouverneurs de certaines colonies françaises comme Félix Eboué au Tchad. De Gaulle fonde une armée, les Forces française libres (FFL), à partir de volontaires. Son action est soutenue par le chef du gouvernement britannique, Winston Churchill.

  1. La Résistance intérieure

Dès l’été 1940, certains français refusent de subir l’occupation et le régime de Vichy. Ils constituent des réseaux et des mouvements qui diffusent leurs idées dans la presse clandestine. La résistance intérieure se développe. Mouvements, réseaux et maquis assument des missions d’informations, de renseignement, de sabotage ou de combats. Les résistants sont soumis aux danger de la clandestinité et de la repression. 70 000 dentre eux sont déportés pour faits de résistance. Envoyé par De Gaulle, Jean Moulin rassemble en 1943 les différentes organisations au sein du Conseil national de la Résistance (CNR).

 

  1. L’Unification

De Gaulle veut unifier la résistance intérieure autour de lui. Jean Moulin réunit le CNR en mai 1943 qui prépare la mise en place d’une nouvelle République. Progressivement les deux résistances s’unifient autour de De Gaulle.

 

  1. De la libération au retour de la République

Les débarquements alliés en Normandie (6 juin1944) et en Provence (15 août 1944),  et l’action des  résistants des FFI permettent la libération de la France.

La France doit alors se reconstruire et retrouver le chemin de l’unité nationale. L’après-guerre est marqué par de grandes réformes (vote des femmes, sécurité sociales, nationalisations) inspirées par le programme du CNR. en 1946, une nouvelle constitution est adoptée et IVe République est proclamée.

 



Effondrement et refondation de la République (1940-1946) – 3ème – Cours   rtf

Effondrement et refondation de la République (1940-1946) – 3ème – Cours   pdf

Tables des matières Effondrement et refondation républicaine (1940-1946) - Histoire : 3ème