Eau et environnement – Terminale S – Cours

Cours de tleS – Eau et environnement – Terminale S

L’eau est un milieu d’échange exceptionnel. De très nombreuses espèces chimiques peuvent être dissoutes et subir des transformations chimiques dans l’eau. Pour cette raison, l’eau joue un rôle majeur dans les écosystèmes et de façon générale dans l’environnement. Il est donc important de connaître sa composition chimique, afin de pouvoir surveiller, anticiper et lutter contre les pollutions dont elle peut être un vecteur.

Définitions

Chaulage: épandage de chaux vive (CaO) afin d’augmenter le pH d’un lac ou d’un sol, utilisé notamment pour contrer les effets des pluies acides.

Concrétion: formation de solide par précipitation ou cristallisation d’espèces dissoutes dans l’eau.

Cycle de l’eau: cycle au cours duquel l’eau se déplace à la surface de la Terre sous différentes formes. L’eau entraîne avec elle de nombreuses espèces chimiques.

Dissolution : phénomène chimique au cours duquel une espèce solide ou liquide se disperse dans un solvant et y reste.

Erosion : phénomène physique ou chimique qui brise la cohésion des composés constituants les roches, permettant aux fragments arrachés d’être déplacés par le vent ou l’eau.

Mesure physico-chimique : mesure ou méthode de titrage (par étalonnage, colorimétrie, pH-métrique, conductimétrique, etc.) permettant de déterminer la présence ou la quantité d’une espèce chimique, ou la valeur d’une grandeur physique particulière.

Pluie acide : pluie dont l’eau a un pH inférieur à 5,6. Cet excès d’acidité endommage les végétaux et entraîne une pollution à long terme en acidifiant les lacs et les sols.

Mers et océans

Les mers et les océans sont des solutions basiques () ioniques (Na+ et Clprincipalement). Elles représentent 97 % de l’eau totale de la planète. On étudie aussi bien leur composition chimique que les courants marins.

De plus, les eaux marines peuvent dissoudre une grande quantité de dioxyde de carbone de l’atmosphère, jouant ainsi un rôle important en limitant le réchauffement climatique.

L’étude des eaux de mer fait appel à des observations par satellites pour mesurer les températures, les vents et les activités biologiques de surface. On utilise aussi des traceurs chimiques pour mesurer les concentrations de diverses espèces chimiques.

Climat

L’eau est porteuse d’une mémoire climatique. Les espèces chimiques dissoutes à la surface des mers et des océans peuvent mettre plusieurs siècles à diffuser en profondeur. De plus, les calottes glaciaires sont constituées des eaux de précipitations qui peuvent dater de plusieurs dizaines de milliers d’années.

Le suivi de traceurs chimiques dans ces eaux, notamment le CO2 et l’isotope 18O permettent d’avoir des informations sur les climats anciens. On peut aussi suivre l’évolution des concentrations des polluants.

Formules 

Loi de Beer-Lambert:

Tel que :…

 



Eau et environnement – Terminale S – Cours   rtf

Eau et environnement – Terminale S – Cours   pdf

Tables des matières Eau et environnement - Spécialité - Physique - Chimie : Terminale S – TS