Eau de consommation – Première ES – L – Cours

Cours de 1ère ES – L – Sciences

L’eau de consommation

Les eaux destinées à la consommation humaine sont d’origines diverses : elles sont principalement souterraines et superficielles, mais elles peuvent aussi provenir du dessalement de l’eau de mer. Chaque eau possède une composition chimique qui lui est propre.

L’eau dans notre environnement

  • L’eau est très abondante sur notre planète, mais elle est très inégalement répartie, et seule une part très limitée de cet élément est réellement utilisable pour notre consommation : c’est ce que l’on appelle « l’eau disponible ». Il convient donc de gérer au mieux la ressource.
  • L’eau destinée à un usage domestique peut être prélevée dans des nappes sousterraines, à la sortie de sources ou dans des eaux de surface (rivières, lacs, etc.).

Les différentes eaux de consommation

  • L’eau du robinet provient d’une « eau brute » d’origine « superficielle » ou souterraine. Avant d’être distribuée aux consommateurs, elle est rendue potable par traitement et répond alors à des normes de qualité très précises.
  • L’eau de source est naturellement propre à la consommation humaine, elle ne subit donc pas de traitement chimique. Son captage est souterrain et protégé des risques de pollutions.
  • L’eau minérale est une eau de source dont la composition minérale, la qualité et la saveur ne varient pas. Cette eau peut posséder des propriétés thérapeutiques reconnues par l’Académie nationale de médecine.

La composition chimique d’une eau minérale

Les eaux minérales n’ont pas la même composition puisque celle-ci dépend de la nature des terrains géologiques dans lesquels les eaux ont voyagé, du temps de contact avec les roches, etc. Cette composition est définie par un ensemble de critères : résidu à sec, composition en ions, pH, dureté.

Le résidu à sec

Le résidu à sec correspond à la masse de matière restant après évaporation et chauffage à 180 °C. Une eau est très peu minéralisée avec moins de 50 mg.L-1 de masse résiduelle ; elle est très fortement minéralisée si cette masse dépasse 1 500 mg.L-1.

Les ions dissous

Une eau minérale contient de nombreux ions dissous (ions calcium Ca2+, ions sodium Na+, ions magnésium Mg2+, ions chlorure Cl, ions hydrogénocarbonate HCO3, etc.).

Le pH

Le pH est une échelle qui traduit le caractère acide (pH<7) ou basique (pH>7) de l’eau. Il se mesure en général à l’aide d’un pH-mètre

La dureté de l’eau

  • La dureté de l’eau ou titre hydrotimétrique est une mesure de sa concentration en ions calcium et magnésium. Les qualificatifs vont de « très douce » ou « douce » si cette concentration est faible, à « dure » ou  « très dure » si elle est élevée.
  • Les éléments magnésium et calcium sont indispensables à l’organisme ; une eau dure ne sera donc pas néfaste à la consommation humaine. Toutefois, savons et détergents moussent moins avec une eau dure, ce qui conduit à des lavages moins efficaces et à une surconsommation de lessive. Par ailleurs, les ions calcium vont précipiter le carbonate de calcium ou tartre, entraînant des dépôts dans les cafetières, fers à repasser, résistances de machine à laver, etc.
  • Une eau douce peut, à l’inverse, provoquer certains risques sanitaires, car elle est corrosive pour les canalisations : la corrosion entraîne la présence de substances (plomb, cuivre, etc.) nocives à la consommation, ou encore le développement de bactéries aux points de fuite éventuels.

 



Eau de consommation – Première ES – L – Cours   rtf

Eau de consommation – Première ES – L – Cours   pdf

Tables des matières L'eau de consommation - Qualité des sols et de l'eau - Nourrir l'humanité - Sciences et technologie : Première ES L - 1ère ES L