Dyscalculie

Qu’est-ce que la dyscalculie?

La dyscalculie

La première définition neuropsychologique de la dyscalculie développementale a été avancée par le chercheur Kosc (1974), qui l’a définie comme une difficulté au niveau des performances en mathématiques résultant d’un déficit situé dans les parties du cerveau qui sont impliquées dans le traitement du calcul; cette difficulté se manifesterait en l’absence d’une atteinte concomitante des fonctions mentales générales. Cette définition est la même définition que celle utilisée actuellement par les chercheurs en neurosciences cognitives dans le cadre de leurs recherches sur les causes et l’étiologie de la dyscalculie.

La dyscalculie est un terme utilisé par le courant neuropsychologique pour désigner un déficit dans les acquisitions numériques et/ou du calcul ; c’est-à-dire des difficultés à acquérir et maîtriser les différentes connaissances et compétences nécessaires aux mathématiques, que ce soit dans l’accès à la numération (notion de nombre), dans l’apprentissage des opérations arithmétiques (addition, soustraction, multiplication et division), la résolution de problèmes ou la géométrie. C’est un trouble d’origine cognitive.

Les difficultés généralement retrouvées sont les suivantes :

  • Difficulté à mémoriser et traiter des informations
  • Trouble du langage sur certains concepts (différence, quantité, le tout et les parties, condition, mise en mots des hypothèses)
  • Difficulté à comprendre certaines formulations de problèmes
  • Mauvaise organisation dans le temps et l’espace gênant la mise en place de la numération, des opérations mathématiques
  • Mauvaise habileté motrice, problèmes d’orientation spatiale et de différenciation droite-gauche entraînant des difficultés dans les constructions géométriques (tracé et compréhension des figures géométriques)
  • Retard dans les compétences logiques élémentaires : ranger des objets dans un ordre, les classer, …
  • Planification, réalisation et vérification de la tâche
  • Difficulté (ou incapacité) à compter spontanément sur ses doigts

Une solution pour vous aider:    Voir la vidéo