Des profs spécialisés pour enseigner l’Internet à l’école

Des profs spécialisés pour enseigner l’Internet à l’école

Pour former les élèves à l’usage d’Internet, une sénatrice suggère le recours à des professeurs spécialisés et des plages horaires dédiées, plutôt que la seule sensibilisation du corps enseignant et la distillation de notions ici et là aux élèves.
Afin d’inciter les jeunes internautes à être plus prudents lors de conversations sur les chats et sur les forums, à protéger leurs données personnelles lors de l’usage d’un réseau communautaire et à télécharger légalement leur musique, le gouvernement français a opté pour la sensibilisation via le système éducatif.

Plus concrètement, il s’agit de former les professeurs pour qu’ils puissent inculquer certaines notions au sein de leurs propres cours, lorsque l’occasion se présente à eux. L’acquisition des connaissances par l’élève est ensuite sanctionnée à la fin du cycle scolaire par le B2i ( Brevet informatique et Internet ). Mais pour Françoise Laborde, ce n’est pas suffisant.

S’adressant au Ministère de l’Éducation nationale, la sénatrice PRG ( Parti Radical de Gauche ), suggère d’aller encore plus loin dans la démarche, en s’appuyant sur des professeurs spécialisés et des plages horaires dédiées, plutôt que de se contenter de professeurs sensibilisés et de notions distillées ici et là.

Et selon elle, cela presse, surtout avec le succès rencontré par les réseaux communautaires tels que Facebook. Ce qui n’est pas faux, quand on voit que certains adolescents font un peu tout et n’importe quoi face à des inconnus.