Croissance démographique et développement – Etude de cas – 5ème – Géographie

Croissance démographique et développement – Etude de cas – 5ème – Géographie

L’évolution démographique  et développement durable en Chine

  • Comment a évolué la population chinoise depuis le début du XXe siècle ?
  • Comment la Chine essaie-t-elle d’assurer le développement de plus de 1,3 milliards d’habitants ?
  • Quels sont les besoins de la population chinoise ?
  • Quels sont les problèmes posés par la croissance économique?

 

  1. I.     Les dynamiques de croissance en Chine

En 1950, la Chine compte un peu plus de 500 millions d’habitants et est un pays franchement pauvre et sous-développé. 60 ans après, c’est-à-dire le temps de deux générations, elle compte 1,35 milliards d’habitants et est devenue la seconde puissance économique du monde derrière les États-Unis.

Comment un tel essor a-t-il été possible ? Ses conséquences sont-elles gérables dans le cadre du développement durable ?

Deux dynamiques de population :

-la croissance naturelle (différence natalité et mortalité) et le nombre d’enfants par femme

-les migrations (exode rurale par ex ou solde entre départ et arrivé entre des territoires : entre les régions de l’ouest et de l’Est dont le littoral).

En Chine les densités sont plus fortes sur le littoral, à l’est, le long des fleuves (le grand barrage), les régions de Pékin, Shanghai et Hong Kong.

La fécondité est faible (moins de 1,7 enfants par femme) insuffisante pour le renouvellement des générations mais la population continue d’augmenter par l’effet d’entrainement mécanique des générations nombreuses.

 

  1. II.  Le pays le plus peuplé du monde

1. 1,35 milliards d’habitants

Le pays compte environ 1,35 milliards d’habitants. C’est une population colossale, elle représente plus de 20 fois celle de la France. Un être humain sur 5 est Chinois. Mais c’est surtout la Chine côtière, à l’est, qui est peuplée, avec des villes gigantesques comme Shanghai (15 millions d’habitants) et Pékin (13 millions). L’ouest du pays est beaucoup moins peuplé et il comporte même des déserts. Pourtant, le plus fort de la croissance est passé, et aujourd’hui la population augmente, mais moins vite qu’avant. C’est pourquoi elle atteindra un maximum de 1,5 milliards d’habitants en 2030, puis elle diminuera.

2. La Chine a mis en place une politique de contrôle des naissances

Quand la Chine devient communiste, en 1949, la croissance démographique est très soutenue. Le gouvernement s’en sert d’abord comme d’une force, car un pays qui a une population importante est un pays politiquement important. Mais dès les années 1970, cette croissance n’est plus soutenable, il faut donc mettre en place un contrôle des naissances. Et obliger les Chinois à entrer en phase 2 de la transition démographique.

En 1972, trois objectifs sont désignés :

– retarder l’âge du mariage et l’âge du premier enfant
– espacer les naissances
– n’autoriser que deux enfants par couple.

En 1979, la politique de l’enfant unique est adoptée. Beaucoup d’avantages sont accordés aux parents qui s’y tiennent (logement, place en crèche, à l’école, primes, etc.).

3. Le bilan de cette politique est mitigé

Les conséquences sont positives : la population croît mais plus faiblement. Ce qui permet au gouvernement d’assouplir la politique de l’enfant unique : un deuxième enfant est accepté, dans les campagnes, si le premier est une fille.

Mais de graves déséquilibres apparaissent :

– On constate qu’il y a beaucoup plus de garçons que de filles (117 garçons pour 100 filles), ce qui n’est pas naturel et est lié aux avortements sélectifs.
– La population vieillit alors qu’il n’existe aucun système de retraite.
– Il existe des millions d’ « enfants noirs », c’est-à-dire d’enfants qui n’ont pas été déclarés par leurs parents et qui donc légalement n’existent pas. Ils sont voués à une existence illégale.

Conclusion :

 

  1. III.   La Chine : deuxième puissance économique du monde

1. Un très rapide développement basé sur l’industrie

La Chine est la seconde puissance économique du monde et le premier pays exportateur : 10 % des échanges mondiaux sont chinois. C’est une réussite spectaculaire directement liée à la population. Une population très nombreuse signifie une main d’œuvre abondante et pas chère, donc beaucoup d’entreprises (y compris européennes ou américaines) y font fabriquer leurs produits (jouets, vêtements, téléviseurs, ordinateurs, etc.). La Chine est devenue « l’atelier du monde ».

2. Mais un développement peu durable

En moyenne, les Chinois vivent mieux, mais les conséquences de ce développement sont très inégales :
– Au niveau géographique, il existe de très fortes différences entre les villes (qui profitent vraiment de la croissance) et les campagnes (qui restent très pauvres).

– Au niveau social, la Chine voit son nombre de millionnaires et milliardaires augmenter chaque année, mais 15 % des Chinois vivent avec moins de 1 € par jour.

– Au niveau environnemental, la pollution est très forte, notamment pour l’air et pour l’eau. Elle entraine la mort de 400 000 personnes chaque année. Et la Chine ne veut pas respecter les engagements du Protocole de Kyoto (qui vise à limiter les gaz à effet de serre), par exemple.

 



Croissance démographique et développement – Etude de cas – 5ème – Géographie   rtf

Croissance démographique et développement – Etude de cas – 5ème – Géographie   pdf

Tables des matières La question du développement durable - Géographie : 5ème