Comment la dyscalculie est-elle diagnostiquée ?

La dyscalculie

Comment la dyscalculie est-elle diagnostiquée ?

Étant donné que nous n’avons actuellement aucun moyen pour diagnostiquer la dyscalculie sur la base de ses causes sous-jacentes, nous devons poser ce diagnostic sur la base des effets qui s’en suivent, à savoir les difficultés en mathématiques. Ceci est beaucoup plus difficile à faire, parce qu’il existe d’autres facteurs qui peuvent entraîner les mêmes effets. En d’autres termes, « il y a de nombreuses causes qui peuvent être à la base de mauvaises performances en maths! » . Les causes autres que la dyscalculie incluent : de mauvaises instructions, un manque de motivation, des troubles attentionnels, des troubles anxieux, ou encore un retard mental.

Les méthodes de diagnostic de la dyscalculie diffèrent de manière importante, mais incluent en général certains aspects communs:

1) l’identification d’une difficulté en mathématiques qui interfère dans le cadre du parcours académique ou de la vie de tous les jours, et 2) la tentative d’écarter l’implication d’autres facteurs potentiellement responsables de la difficulté rencontrée. L’idée étant bien sûr qu’une fois tous ces autres facteurs écartés, la seule explication possible qui reste est une dysfonction cérébrale. Pour un article sur le diagnostic de la dyscalculie, voir Shalev & Gross-Tsur (2001).

Alors que tout ceci semble clair en théorie, ce n’est pas si évident en pratique. Quels tests devraient être utilisés pour montrer une difficulté en mathématiques, et où faut-il placer la frontière qui va séparer les performances déficitaires des performances attendues ? Comment écarter l’implication d’autres facteurs, et quels autres facteurs devraient être écartés? Par exemple, si un élève présente des difficultés en mathématiques en raison d’une difficulté à mémoriser l’information verbale, ce qui signifie qu’il ne peut se souvenir de ses tables de multiplication, est-il dyscalculique pour autant? Actuellement, il existe peu de consensus sur ces points, mais la poursuite des recherches en cours devrait mener à une convergence des différents points de vue.

Une solution pour vous aider:    Voir la vidéo

Tables des matières