Comment éduquer nos enfants à la protection de l’environnement

Le 2 août dernier était le jour du dépassement. C’est à dire le moment à partir duquel les ressources naturelles consommées par l’homme dépassent leur capacité de renouvellement en un an. Depuis le 2 août, nous vivons donc à crédit… Pour que les choses changent, il est temps d’agir ! C’est de notre responsabilité, à nous parents, de prendre conscience de nos modes de consommation excessifs qui font s’essouffler notre planète. Et surtout c’est à nous, parents, de sensibiliser nos enfants à la préservation de l’environnement. Nous devons faire attention à notre comportement, en tant qu’adultes pour pouvoir ainsi donner l’exemple à nos enfants.

 

Faire de nos enfants des écocitoyens

Parler de développement durable à des enfants de deux ou trois ans n’a évidemment pas beaucoup de sens. Ce sont des notions qu’ils ne peuvent pas comprendre. En revanche, on peut les sensibiliser au respect au respect de l’environnement en leur permettant de se connecter avec la nature. Il faut leur laisser la liberté de la découvrir en toute liberté : les feuilles, les cailloux, l’herbe, la terre, les flaques d’eau … Et tant pis s’ils se salissent ! La nature est une source d’émerveillement, de plaisir et de création dont l’enfant a besoin pour grandir et s’épanouir. Au contact de son environnement, il deviendra un écocitoyen responsable. Le problème c’est qu’aujourd’hui, les enfants, les adolescents et même les adultes, et en particulier les citadins, sont très souvent déconnectés de la nature. Il est indispensable de retrouver ce contact pour mieux comprendre les enjeux écologiques.

A partir de 6 ans, on peut aborder avec les enfants les questions environnementales de manière plus élaborée, en commençant par le sujet qui les intéresse le plus (l’eau, les déchets, les animaux). Les parents peuvent s’appuyer sur des ouvrages, de l’imagier au roman sur la nature, ou organiser des ateliers créatifs. On peut imaginer des expériences de chimie en fabriquant une teinture végétales pour de l’aquarelle avec du chou rouge centrifugé. Si on y ajoute du citron, on obtient du rose, et avec un peu de savon, du bleu et du vert.

 

 

 

Les enfants adorent également le bricolage avec du matériel de récupération (briques de lait, boîte d’œufs…). En fabriquant de petits objets avec eux, les parents leur transmettent l’idée que les déchets peuvent avoir une autre vie et cette notion les marquera pour toujours. Pour compléter cette activité ludique, les adultes peuvent bien sûr leur parler du recyclage et même les inciter à choisir en magasin des produits en vrac afin de réduire les déchets.

 

Pour les sujets plus complexes comme l’eau et l’électricité, on peut simplement dire aux petits qu’il s’agit de ressources précieuses qu’il ne faut pas gaspiller. Les enfants sont sensibles à la notion de gaspillage dès le plus jeune âge. Pour les plus grands, les parents peuvent approfondir les explications avec des livres ou en allant chercher des informations sur Internet. L’important est de s’adapter aux capacités et aux attentes de l’enfant.

 

 

 

Quelques gestes simples

Nous pouvons, à la maison, mettre en place des petits gestes simple qui permettront à l’ensemble de la famille de commencer cet apprentissage de la protection de l’environnement.

  • Prenez le temps, chaque jour, d’observer la nature pour apprendre à mieux la connaître, à la préserver et à la respecter.
  • Participez à des actions pour nettoyer la nature avec vos enfants. Il existe des associations à travers toute la France qui organisent ce type d’actions. Vous pouvez aussi, en famille ou entre amis, organisez ces ramassages de déchets lors d’une balade ou de vos vacances.
  • Introduisez l’écologie dans votre alimentation en consommant responsable des produits issus de l’agriculture biologique, locaux et de saisons.
  • Sensibilisez-les à la cuisine, en préparant les repas et les goûters ensemble, et variez les aliments en fonction des saisons.
  • Jardinez avec vos enfants. Ils vont adorer semer et voir pousser leurs plantes et leurs légumes. Et ils prendront du plaisir à les cueillir et les déguster !
  • Sensibilisez vos enfants au rôle des petites bêtes dans l’environnement. Les abeilles, les fourmis, les araignées, elles sont toues indispensables à notre écosystème.
  • Dites-lui qu’il ne faut jamais rien jeter par terre, sauf des déchets organiques comme des noyaux de cerises ou des épluchures de fruits.
  • Montrez-lui comment trier les déchets. Ce réflexe acquis rapidement sera gardé toute la vie. Vous pouvez aussi lui expliquer et lui montrer le circuit que font les déchets.
  • Compostez vos déchets organiques avec un composteur si vous avez un jardin ou un lombricomposteur si vous êtes en appartement. Ils seront valoriser et deviendront un merveilleux compost pour votre jardin.
  • Refusez la production de tonnes de papier en disant stop aux publicités dans votre boîte aux lettres.
  • Apprenez-lui à trier ses jouets lorsqu’il ne joue plus avec. Vous pourrez alors les offrir à des associations ou à des enfants qui en ont besoin.
  • Créez des objets recyclés. Vous pourrez lui expliquer l’écologie au travers de l’utilité et du processus de recyclage.
  • Faites de l’art pour sensibiliser vos enfants à l’écologie et les connecter aux merveilles de la nature.
  • Apprenez à vos enfants à économiser l’eau en lui rappelant de ne pas laisser le robinet ouvert après qu’il se soit lavé les mains.
  • Dites-lui de ne pas oublier d’éteindre la lumière dès qu’il quitte une pièce.
  • Apprenez-lui à éteindre la télé quand il a fini de regarder un dessin animé.

Ces petits gestes simples, une fois expliqués, seront acquis pour le reste de leur vie et leur permettront de vivre dans un environnement préservé, une nature belle et ressourçante, une planète qui pourra les abriter pendant encore de nombreuses années !

 

Sylviana de Lamour en Vadrouille, pour Pass Education