Centre – Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret – Fermes pédagogiques – Enseignants: Préparez une sortie scolaire dans une ferme pédagogique

Centre – Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret – Fermes pédagogiques – Enseignants: Préparez une sortie scolaire dans une ferme pédagogique

 

Qu’est ce qu’une ferme pédagogique ?

Les fermes pédagogiques ont été définies par une circulaire interministérielle publiée le 5 avril 2001 comme étant des structures présentant des animaux d’élevage et/ou des cultures, qui accueillent régulièrement dans un but pédagogique des enfants, des jeunes dans le cadre scolaire ou extra scolaire ainsi que d’autres publics et qui souhaitent développer cette activité. On distingue plusieurs types de fermes pédagogiques. Elles ont été classées en fonction du chiffre d’affaires venant de l’activité d’accueil et de la production agricole.

DEFINITION

 

La commission interministérielle a défini la notion de ferme pédagogique.

 

La ferme pédagogique est une structure présentant des animaux d’élevage et/ou des cultures, qui accueille régulièrement des enfants et des jeunes dans le cadre scolaire ou extra scolaire et qui souhaite développer cette activité.

 

Il existe deux types de ferme pédagogique :

 

Les fermes d’animation

Les fermes d’animation sont des fermes urbaines ou périurbaines, avec peu ou pas de production agricole commercialisée. Elles ont été créées pour accueillir prioritairement des enfants, mais leur public se diversifie de plus en plus. Ces structures disposent d’une grande diversité d’espèces animales domestiques ; la découverte de la ferme dans son environnement permet de mieux comprendre les liens ville-campagne.

 

Les exploitations agricoles

Les exploitations agricoles gardent leur fonction première de production et accueillent des enfants, des jeunes ou des adultes de façon régulière dans le cadre scolaire ou extra scolaire. Elles permettent à l’enfant et à l’adulte de découvrir, à travers l’animal et les cultures, les métiers de la terre et les productions à l’échelle du consommateur.

Elles permettent aux acteurs ruraux de diversifier leurs activités, participant ainsi à la multifonctionnalité de l’agriculture.

 

Les deux types de structure ont en commun, outre leurs objectifs pédagogiques, une mission reconnue d’insertion sociale en accueillant tout public. Toute structure répondant à ces définitions peut prendre la dénomination de ferme pédagogique, qu’elle appartienne ou non à un réseau.

 

Ces structures peuvent relever de plusieurs types de statuts et appellations. Ainsi, certains réseaux les désignent sous l’appellation de « fermes d’animation éducatives », « fermes d’accueil », « fermes ouvertes », etc.

 

Les fermes pédagogiques peuvent être isolées ou au contraire insérées dans un réseau départemental, régional ou national.
Les fermes pédagogiques peuvent avoir le statut associatif, relever de la tutelle administrative et financière d’une municipalité ou se trouver au sein d’une exploitation agricole ou encore d’un établissement d’enseignement agricole.

 

Elles peuvent aussi relever de différentes réglementations selon les cas. Ainsi lorsque les séjours avec hébergement durent plus de cinq nuits et accueillent plus de 12 mineurs pendant les congés scolaires, elles doivent être déclarées comme centres de vacances.

 

 

OBJECTIFS

 

Les fermes pédagogiques doivent  viser plusieurs objectifs

 

1° proposer des approches pédagogiques variées

 

Qu’elle soit en zone urbaine, périurbaine ou rurale, dite « d’animation » ou « agricole », la ferme pédagogique est un lieu privilégié pour l’éducation à l’environnement. Elle permet des approches variées : sensible, sensorielle, scientifique, créative, ludique et permet d’ancrer l’enseignement dans le réel et le concret.

 

2° initier à l’économie agricole

 

Le public (jeunes et adultes) découvre les enjeux et les contraintes du monde rural et agricole. A partir de la ferme, unité agricole, il comprend mieux la notion de filières, est sensibilisé à la qualité des produits et de l’alimentation.

 

3° appréhender les relations ville-campagne

 

La découverte de la ferme dans son environnement permet de mieux comprendre les liens qui existent dans les domaines économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

 

4° contribuer au développement local

 

La ferme, lieu d’accueil pour le public, contribue au dynamisme du territoire et renforce les partenariats entre les acteurs locaux.

 

5° responsabiliser l’individu

 

Le jeune apprendra à réguler son comportement pour mieux respecter le vivant. En prenant des responsabilités, il fait ainsi l’apprentissage de la citoyenneté.

 

 

PUBLICS

 

La ferme est un lieu d’apprentissage pour les enfants et les jeunes quel que soit leur milieu social ou culturel. Elle les accueille lors de séjours ponctuels, sur plusieurs jours ou échelonnés dans l’année en complément d’activités organisées par des centres de vacances et de loisirs ou par des associations d’éducation populaire et de jeunesse

 

 A -Dans le cadre scolaire

 

Dans le cadre scolaire, les fermes pédagogiques peuvent accueillir des enfants de la maternelle au collège.

La circulaire n° 99-136 du 21/09/99 du ministère de l’Education Nationale rappelle que les sorties scolaires relèvent de trois catégories :

 

1)     Les sorties scolaires régulières inscrites à l’emploi du temps sont autorisées par le directeur d’école. Elles sont obligatoires et gratuites.

2)     Les sorties occasionnelles sans nuitée, sur une ou plusieurs journées consécutives (mais sans hébergement) sont autorisées par le directeur d’école. Elles peuvent être obligatoires (et dans ce cas gratuites) ou facultatives.

3)     Les sorties scolaires avec nuitée (s) sont autorisées par l’Inspecteur d’Académie, Directeur des Services départementaux de l’Education Nationale. Elles sont facultatives.

 


B – Dans le cadre extra scolaire

 

Dans le cadre extra-scolaire pour l’accueil des mineurs, trois cas peuvent se présenter :

 

–          la ferme pédagogique bénéficie d’une habilitation CLSH (Centre de loisirs sans hébergement)

–          la ferme pédagogique est déclarée comme C.V. (centre de vacances) et accueille des enfants en séjour avec hébergement.

 

Elle doit dans ces deux cas répondre notamment à la réglementation relative aux CLSH ou aux C.V., en ce qui concerne
les normes d’encadrement, d’hygiène et de sécurité.

–          La ferme pédagogique peut aussi recevoir des enfants provenant de structures CLSH ou CV qui intègrent cette activité dans leur projet pédagogique Dans ce cas, ce sont les réglementations générales qui s’appliquent (cf. : « rôle des services déconcentrés », ci-dessous).

 

Les projets des fermes pédagogiques peuvent s’inscrire dans les politiques locales de jeunesse et notamment dans
les Contrats éducatifs locaux (CEL).

 

 

Dans une ferme pédagogique

 

Les métiers de la ferme expliqués aux enfants (la fabrication de fromage, l’élevage bovin, la culture de céréales…) et de nombreuses activités éducatives sont proposées à vos enfants dans le cadre de leur scolarité (classes vertes, de découverte…) ou de leurs loisirs accompagnés.Sur place, vos enfants peuvent ainsi observer le fonctionnement des machines agricoles, s’approcher des animaux pour apprendre à mieux les connaître…une découverte vivante et pédagogique de la nature et du monde rural.Chaque visite ou séjour fait l’objet d’un programme adapté, établi entre l’enseignant ou l’animateur et l’agriculteur.

 

Pour trouver une ferme pédagogique partout en France:  Fermes pédagogiques « bienvenue à la ferme »