1ère guerre mondiale – Vestiges du passé – Cm2 – Images

Vestiges du passé en images pour le cm2 – La 1ère guerre mondiale

Photographie1 : Dépôt de gerbe sur la tombe du soldat inconnu
Le traditionnel hommage au soldat inconnu par le président de la République, sous l’Arc de Triomphe.

Photographie 2 : Commémorations dans un village. Née au cœur de la première guerre mondiale, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est, 100 ans après, toujours aussi actif auprès des anciens combattants, pupilles de la Nation, veuves de guerre, harkis et victimes de terrorisme. Cet anniversaire en pleine période de commémoration du centenaire de la Grande Guerre, dont il est issu, est un symbole fort.

Photographie 3 : Une plaque commémorative dédiée aux sept habitants d’Anhaux morts durant la Première Guerre mondiale est apposée sous le porche de l’église Saint-Jean-Baptiste.

Pour leur rendre hommage et inciter les municipalités à ériger des monuments aux morts, l’État met en place la loi du 20 octobre 1919 qui octroie des subventions pour ce genre d’édifices.

Photographie 4 : 1 musée de la Somme – 2 musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux – 3 la caverne du dragon : se situe sur le Chemin des Dames, dans l’Aisne, en Picardie. Il s’agit d’un lieu stratégique lors de la Première Guerre mondiale et plus précisément lors de l’offensive Nivelle.

Ce sont les Allemands qui, lors de leur occupation de la caverne, l’ont surnommée la caverne du dragon (Drachenhöhle en allemand). Les flammes et étincelles des mitrailleuses, sortant des entrées de la caverne au cours des combats, leur faisaient penser aux flammes crachées par les dragons depuis leurs grottes.

 

Photographie 5 : Crête de Vimy (Pas-de-Calais), lieu historique national canadien. Les deux tours blanches du mémorial (en arrière-plan à droite) rappellent le sacrifice des 11 285 soldats canadiens portés disparus en France pendant la guerre. La terre porte encore les stigmates d’une guerre sanglante.

Photographie 6 : vestiges des tranchées aux environs de Verdun.

Photographie 7 : Le Lochnanar crater (la Grande Mine), au village de La Boiselle. La sape de mine explosa le 1er juillet 1916 à 7h28, marquant ainsi le début de la bataille de la Somme. Ce jour-là, les hommes bondirent de leurs positions en ignorant qu’ils se ruaient vers une mort imminente provoquée par leur propre camp. Car quelques minutes avant l’assaut de l’infanterie, plusieurs énormes explosions, déclenchée par les alliés et destinées à rompre les premières lignes allemandes, creusèrent de profonds cratères tels que ce trou de mine, de 100 mètres de diamètre et de 30 mètres de profondeur, et aujourd’hui le seul accessible au public.

 

Photographie 8, 9,10 : Batailles d’Artois, Colline de Notre Dame de Lorette. Sur le flanc ouest de la colline, le champ de bataille côté français : sur 3 ha, plus de 1000 mètres de tranchées, parfois restaurées sur les emplacements d’origine, avec canons, mitrailleuses, obus, barbelés, etc.

Photographie 8 : Village de Douaumont détruit par la guerre

 Les vestiges de la première grande guerre mondiale 1914 – 1918

Hommage au soldat inconnu

Les anciens combattants fêtent leurs 100 ans

Plaque commémorative

Musées commémoratifs

Des vestiges un peu partout en France de la grande guerre

Crête de Vimy (Pas-de-Calais)

vestiges du champ de bataille (verdun)

Le Lochnanar crater

Batailles d’Artois, Colline de Notre Dame de Lorette

Village de Douaumont

 



1ère guerre mondiale – Vestiges du passé – Cm2 – Images   rtf

1ère guerre mondiale – Vestiges du passé – Cm2 – Images   pdf

Documents d’accompagnement  –  1ère guerre mondiale – Vestiges du passé – Cm2    rtf

Documents d’accompagnement  –  1ère guerre mondiale – Vestiges du passé – Cm2    pdf

Tables des matières Guerres mondiales - Histoire - Nouveau programme : CM2 - Cycle 3